Quelques conseils avant d'embaucher votre assistante maternelle agréée

Quelques conseils à respecter pour bien choisir son assistante maternelle

Vous avez besoin d’une assistante maternelle? Où la trouver, comment la choisir, combien ça va me couter? Anne HEYSER vous dit tout.

Vous venez de recevoir la réponse: pas de place en crèche, votre famille habite à l’autre bout de la France ou vous ne pouvez pas vous mettre en congé parental? Quelle que soit la raison, vous voilà à la recherche de la nounou de vos rêves. Soyons simple, la tâche est ardue et mieux vaut vous y mettre tout de suite. Parce que trouver une bonne nounou relève plus de la quête du Graal que d’une promenade sur la plage, il va falloir beaucoup de patience et de volonté. Mais cela en vaut la peine. C'est à votre assistante maternelle que vous allez confier votre petit bout souvent plus de 8h par jour, autant dire qu’elle passera plus de temps avec votre enfant que vous! dit comme ça, ça agace et c'est normal.

Premièr conseil : Ayez bon feeling

L’assistante maternelle doit vous paraitre sympathique. Même si ce qui compte avant tout c'est sa relation avec l’enfant, si vous ne vous entendez pas avec elle cela risque non seulement d'être lourd au quotidien dans vos échanges mais peut déteriore les relations entre votre assistante maternelle et votre enfant. Et puis vous pourrez dire adieu aux nombreux services que rendent les nounous comme par exemple accepter le petit un peu plus tôt certain matin, un peu plus tard certain soi... Bref, privilégiez une assistante maternelle avec qui vous vous sentez à l’aise et avec qui le "courant passe bien".


Deuxième conseil : l'assistante maternelle doit être affectueuse

Même si cela parait évident et pourtant, il y a des nounous dont on comprend vite pourquoi sont encore disponibles et ce depuis longtemps. L’assistante maternelle doit se montrer maternelle dans ses relations avec les enfants. Vous devez sentir qu’elle aime les enfants, sinon fuyez.

 

Troisème conseil : l'assistante maternelle doit adhérer à vos grands principes éducatifs

Quand votre bébé sera chez votre nounou, c’est elle qui lui dira quoi faire alors vérifiez et validez que vous êtes raccord sur ce qui vous tient à coeur et abordez les points basicques comme : que fait-elle si votre bébé pleure, s’il refuse de manger, s’il refuse de dormir ou encore s’il tombe. Une assistante maternelle qui laisse les enfants pleurer une heure s’il le faut ou si (je n'ose l'imaginer) le gifle pour le faire taire; si votre nounou le force à manger, ferme la porte de la chambre pour ne plus l’entendre posez vous les bonnes questions. Vous l’aurez vite compris, l’alimentation, les pleurs, le sommeil et la sécurité sont des points sur lesquels vous DEVEZ être en accord sinon, encore une fois, FUYEZ !
 

Quatrième conseil : Son lieu d'accueil est-il adapté aux enfants

Assurez-vous que sa maison est accueillante et que votre enfant pourra s’épanouir en toute sécurité. Normalement, l'assistante maternelle devrait spontanément vous faire visiter sa maison et vous montrer l’endroit où les enfants dorment (lits parapluie, lit en bois…), l'endroit ou elle assure la toilette et bien sûr le salon avec les jouets et matériels de puériculture tels qu’un transat, une chaise haute, des jouets pour les touts petits, jeux d’éveil pour les plus grand… Vérifier que le matériel est suffisant pour chaque enfant qu'elle garde. Questionnez votre assistante maternelle sur les lieux interdits aux enfants? Vérifiez que l'appartement est aux normes cache-prises, de barrières pour protéger des escaliers ou de la cuisine, accès extérieur...
Là encore, bannissez les intérieurs qui sentent le tabac, les assistantes maternelles où la télé allumée en permanence, la présence d’animaux agressifs, où le ménage vous semble primaire.
Rencontrez les autres membres de sa famille qui habitent avec elle car votre bébé les côtoiera aussi, que ce soit le conjoint ou les enfants de l’assistante maternelle.


Cinquième conseil : Vérifiez son agrément et le nombre d'enfant qu'il lui permet de garder?

Une assistante maternelle doit être agréée, c'est une base non négociable, c’est-à-dire qu’elle est officiellement autorisée par le président du Conseil général à garder un certain nombre d’enfant. Demandez-lui une copie de cet agrément et n’hésitez pas à vérifier auprès de la PMI sa validité. Vérifiez que son lieu d'acceuil est suffisant pour acceuillir tous les enfants

 

Sixième conseil : Renseignez vous sur l'assistante maternelle avant l'embauche

Votre assistante maternelle vous semble être "la perle rare" que vous n'espériez plus. Pas d'empressement, renseignez vous sur elle, allez discuter avec les parents dans les parcs à proxilité de son lieu d'accueil, appelez la PMI, consultez son livret d'accueil et pourquoi pas, rencontrez les parents des enfants qu'elle garde.

Un "tournever" trop important sur le livret d'accueil doit vous alerter, généralement une assistante maternelle garde un enfant jusqu'à sa scolarité si ce n'est pas le cas n'hésitez pas à demander pourquoi. Si vous avez le moindre doute dans ses réponses, demander à contacter les parents qui ont retirés les enfants, un NON doit vous alerter!

 

Dernière conseil : Quelles activités votre assistante maternelle fait avec les enfants

Votre enfant a besoin de s'épanouir et d'avoir une vie sociale. Il est important que votre assistante maternelle participe à des activités avec d'autres collègues (activités souvent organisées par les relais de la petite enfance).

 

anne heyser sur