DANGER bébé a un coup de soleil !

Vous aviez pourtant pris toutes les précautions nécessaires pour éviter tout coup de soleil à votre bébé, mais votre enfant en a tout de même attrapé un. Comment réagir face à ces brûlures ?

Les différents types de coups de soleil

Savez-vous vraiment ce qu’est un coup de soleil (aussi appelé érythème actinique) ?

« C’est une "brûlure" de la peau liée à une trop forte exposition aux ultraviolets. Les premiers signes apparaissent quelques heures après l’exposition.

Il existe deux intensités de coups de soleil :

  • La brûlure du premier degré : elle se manifeste par des rougeurs juste après l’exposition solaire, pouvant au maximum s’accompagner d’un œdème (épaississement de la peau). Vous pouvez la soulager à la maison.
  • La brûlure du deuxième degré dans les cas les plus sévères : vous voyez apparaître des cloques d’eau sur la zone inflammatoire. Ce type de brûlure est très grave, et il faut consulter

Dans le moindre doute, consultez un médecin ou allez montrer votre enfant à un pharmacien, il saura vous aider et vous donner le niveau de brûlure de votre enfant.


Que faire en cas de coup de soleil ?

Avant toute chose, il est important de préciser que les enfants de moins de 3 ans ne devraient pas avoir de coups de soleil. Ils n’ont pas besoin d’aller au soleil. Ils ont de la vitamine D prescrite par le pédiatre, il n’y a donc aucune raison de les exposer. Je tiens tout de même à rappeler que les coups de soleil de l’enfance sont associés à un risque accru de cancer cutané, notamment le mélanome.
Vous devez donc protéger vos enfants du soleil. Si toutefois, l’un d’eux était touché par les rayons, voici quelques conseils.


Pour la brûlure du premier degré : Il n’y a qu’une chose à faire : mettre de la crème hydratante. Une astuce en plus : la mettre au réfrigérateur pour qu’elle soit fraîche et pour pouvoir ainsi soulager la sensation de chaleur. Évitez en revanche de rester trop longtemps sous un filet d’eau froide, car cela assèche la peau. Vous pouvez faire des petites douchettes de quelques minutes, mais pas plus. Dans les quarante-huit heures, la rougeur disparaîtra.
Bien évidemment, vous n’exposerez pas votre enfant le lendemain, ni les jours suivants. Ce n’est pas parce que votre enfant a eu un coup de soleil à un endroit qu’il ne peut pas en avoir un autre au même endroit. Pensez à demander conseil à votre médecin, et posez-lui toutes vos questions concernant la protection solaire.

 

Pour la brûlure du deuxième degré : S’il y a des cloques, vous devez absolument consulter un médecin. Il y a des soins particuliers à pratiquer, vous ne pouvez pas les faire seuls. Les médecins doivent aussi évaluer l’extension de la brûlure. S’il y a une cloque, cela peut signifier qu’une grande zone peut décoller. L’enfant peut être déshydraté, comme un grand brûlé. Il sera aussi traité par antalgique.

 

ATTENTION: on n’expose JAMAIS les bout’choux avant 6 mois.

Au dela de 6 mois, rappel des règles de base :

On boycotte la plage et le soleil pendant le créneau à haut risque « 12H-16H.

On tartine Bébé d’écran total 15mn avant l’exposition, et on recommence l’opération toutes les heures. On mise sur la double protection crème+tee-shirt en coton clair ; rappelez vous que le coup du "tee-shirt mouillé" n’est d’aucune utilité, au contraire, il laisse alors passer les UV.

Sur la tête, chapeau obligatoire, à large bords, noué sous le menton pour bien rester en place.

on investit dans une invention ultra-futée, la tente anti-ultraviolets !

On suit les mêmes consignes à la montagne, où le soleil est encore plus dangereux.

 

Dans le moindre doute, n'hésitez pas à consulter un médecin !

 

anne heyser sur