Dernières actualités, le blog d'Anne HEYSER, assistante maternelle

Dernières news, tout ce qui est bon à savoir est ici ! #blog #nounou

  • Allocation familial 2018, ce qui change...

    Le gouvernement va aligner l'allocation versée aux parents de jeunes enfants sur les montants et plafonds de ressources du Complément familial. Conséquence directe sur le montant des allocations et la prime à la naissance

    Lire la suite...

  • Nounou: faut-il prendre un contrat périscolaire ?

    20170917 133413
    Une assistante maternelle est agréée pour un nombre d'enfant de 0 à 6 ans accueillit en même temps. Une fois ce nombre atteint, la nounou ne peut plus prendre un nouveau contrat.
    Les assistantes maternelles  souhaitant s'assurer un salaire minimum privilégient donc des contrats sur 40h/50h de garde plutôt qu'un périscolaire sur quelques heures par semaines (hors temps scolaire). Alors même qu'il y a de nombreuses places libres chez les nounous, c'est la raison des difficultés des parents pour trouver une nounou en périscolaire.
     
  • - Une maman témoigne : ses arguments pour privilégier l’accueil en crèche !

    Au gré des rencontres durant mes vacances, j’ai eu l’occasion de discuter « bébé » avec Sophie,  maman de trois « bout ’chou » adorables. Cette maman adorable a partagé avec moi ses expériences en tant que mère en matière de garde. Ses propos font l’objet de cet article qui permettra, peut-être, de mieux comprendre la crise qui sévit chez les nounous.

    Comme vous le savez, je suis Assistante Maternelle Agréée depuis plus de dix ans et entendre les propos de Sophie m’a forcément interpelée et je me suis posée des questions. Sophie est-elle seule à dire et penser cela ou est-ce une tendance qui n’ira peut-être pas en s’améliorant ?..

    Lire la suite...

  • - Qui peut garder mon enfant après l'école ?

    L’entrée à l’école maternelle pose bien souvent des difficultés aux parents pour trouver une solution d’accueil pour leur enfant en dehors des temps de classe. Néanmoins,un certain nombre de possibilités d’accueil « périscolaire » s’offrent à vous pour répondre à cette situation.

    Lire la suite...

  • - La baisse d'activité des nounous se confirme

    Selon l'Observatoire National de la Petite Enfance, 800 000 bébés sont nés en 2015 en France. Ce sont 19 000 naissances de moins qu’en 2014 mais, globalement, le nombre de naissances est stable sur les quarante dernières années.

    Anne a mené sont enquête afin de savoir ce qu'il en est sur le manque de bébé chez les assistantes maternelles, la baisse démographique est-elle une conséquence supplémentaire qui vient frapper de plein fouet cette profession?

    Lire la suite....

  • - Les conseils d'Anne avant de partir en vacances avec bébé

    Anne vous donne quelques conseils pour bien préparer le départ en vacance avec bébé

  • - Les assistantes maternelles en manque de bébé: 1 ans après...

    Images 3La crise touche de plein fouet une profession qui jusque là était épargnée. Trouver une nounou, il y a peu de temps, était un véritable parcours du combattant, trouver une place en crèche était mission impossible...

    Les temps changent et désormais de nombreuses assistantes maternelles sont sans bébé et donc, sans travail. Le phénomène ne touche pas seulement St Laurent du Var mais est un constat national !

    En août 2016, www.nounou-saintlaurentduvar avait mené une étude pour comprendre le phénomène  (retrouvez cette première enquête ICI).

    Moins d'un an après, LA SITUATION GENERALE NE SEMBLE PAS S'AMELIORER voire est devenue plus inquiétante.

    Depuis quelques jours, la grogne monte chez les nounous de St Laurent du Var. Ne comprenant pas ce qui se passe (et pourquoi moins de demande de garde) quelques nounous prennent la Mairie à partie l'accusant ainsi de ne pas aider les assistantes maternelles.

    www.nounou-saintlaurentduvar, 1er site des assistantes maternelles sur St Laurent du Var et ses environs, réouvre le dossier et mène une étude afin d'en savoir un peu plus et comprendre ce qu"il s'est passé 1 an après et qui justifierai cette grogne.

     

    Lire la suite

  • - Quel salaire pour une assistante maternelle agréée?

    Faire garder un enfant est une période compliqué pour les parents. Outre le fait qu'il faut bien évidemment trouver la nounou de rêve, les parents se retrouvent face à des tonnes de questions et l'une d'entre elle concerne le coût d'une garde.

    Anne HEYSER tente à travers une petite vidéo d'expliquer ce que coûte une assistante maternelle agréée.

    Pour toutes questions complémentaire, n'hésitez pas à m'envoyer un mail, je vous répondrai en toute transparence.

    Lire la suite

  • - Quelques conseils avant d'embaucher votre assistante maternelle agréée

    Quelques conseils à respecter pour bien choisir son assistante maternelle

    Vous avez besoin d’une assistante maternelle? Où la trouver, comment la choisir, combien ça va me couter? Anne HEYSER vous dit tout.

    Vous venez de recevoir la réponse: pas de place en crèche, votre famille habite à l’autre bout de la France ou vous ne pouvez pas vous mettre en congé parental? Quelle que soit la raison, vous voilà à la recherche de la nounou de vos rêves. Soyons simple, la tâche est ardue et mieux vaut vous y mettre tout de suite. Parce que trouver une bonne nounou relève plus de la quête du Graal que d’une promenade sur la plage, il va falloir beaucoup de patience et de volonté. Mais cela en vaut la peine. C'est à votre assistante maternelle que vous allez confier votre petit bout souvent plus de 8h par jour, autant dire qu’elle passera plus de temps avec votre enfant que vous! dit comme ça, ça agace et c'est normal.

    Premièr conseil : Ayez bon feeling

    L’assistante maternelle doit vous paraitre sympathique. Même si ce qui compte avant tout c'est sa relation avec l’enfant, si vous ne vous entendez pas avec elle cela risque non seulement d'être lourd au quotidien dans vos échanges mais peut déteriore les relations entre votre assistante maternelle et votre enfant. Et puis vous pourrez dire adieu aux nombreux services que rendent les nounous comme par exemple accepter le petit un peu plus tôt certain matin, un peu plus tard certain soi... Bref, privilégiez une assistante maternelle avec qui vous vous sentez à l’aise et avec qui le "courant passe bien".


    Deuxième conseil : l'assistante maternelle doit être affectueuse

    Même si cela parait évident et pourtant, il y a des nounous dont on comprend vite pourquoi sont encore disponibles et ce depuis longtemps. L’assistante maternelle doit se montrer maternelle dans ses relations avec les enfants. Vous devez sentir qu’elle aime les enfants, sinon fuyez.

     

    Troisème conseil : l'assistante maternelle doit adhérer à vos grands principes éducatifs

    Quand votre bébé sera chez votre nounou, c’est elle qui lui dira quoi faire alors vérifiez et validez que vous êtes raccord sur ce qui vous tient à coeur et abordez les points basicques comme : que fait-elle si votre bébé pleure, s’il refuse de manger, s’il refuse de dormir ou encore s’il tombe. Une assistante maternelle qui laisse les enfants pleurer une heure s’il le faut ou si (je n'ose l'imaginer) le gifle pour le faire taire; si votre nounou le force à manger, ferme la porte de la chambre pour ne plus l’entendre posez vous les bonnes questions. Vous l’aurez vite compris, l’alimentation, les pleurs, le sommeil et la sécurité sont des points sur lesquels vous DEVEZ être en accord sinon, encore une fois, FUYEZ !
     

    Quatrième conseil : Son lieu d'accueil est-il adapté aux enfants

    Assurez-vous que sa maison est accueillante et que votre enfant pourra s’épanouir en toute sécurité. Normalement, l'assistante maternelle devrait spontanément vous faire visiter sa maison et vous montrer l’endroit où les enfants dorment (lits parapluie, lit en bois…), l'endroit ou elle assure la toilette et bien sûr le salon avec les jouets et matériels de puériculture tels qu’un transat, une chaise haute, des jouets pour les touts petits, jeux d’éveil pour les plus grand… Vérifier que le matériel est suffisant pour chaque enfant qu'elle garde. Questionnez votre assistante maternelle sur les lieux interdits aux enfants? Vérifiez que l'appartement est aux normes cache-prises, de barrières pour protéger des escaliers ou de la cuisine, accès extérieur...
    Là encore, bannissez les intérieurs qui sentent le tabac, les assistantes maternelles où la télé allumée en permanence, la présence d’animaux agressifs, où le ménage vous semble primaire.
    Rencontrez les autres membres de sa famille qui habitent avec elle car votre bébé les côtoiera aussi, que ce soit le conjoint ou les enfants de l’assistante maternelle.


    Cinquième conseil : Vérifiez son agrément et le nombre d'enfant qu'il lui permet de garder?

    Une assistante maternelle doit être agréée, c'est une base non négociable, c’est-à-dire qu’elle est officiellement autorisée par le président du Conseil général à garder un certain nombre d’enfant. Demandez-lui une copie de cet agrément et n’hésitez pas à vérifier auprès de la PMI sa validité. Vérifiez que son lieu d'acceuil est suffisant pour acceuillir tous les enfants

     

    Sixième conseil : Renseignez vous sur l'assistante maternelle avant l'embauche

    Votre assistante maternelle vous semble être "la perle rare" que vous n'espériez plus. Pas d'empressement, renseignez vous sur elle, allez discuter avec les parents dans les parcs à proxilité de son lieu d'accueil, appelez la PMI, consultez son livret d'accueil et pourquoi pas, rencontrez les parents des enfants qu'elle garde.

    Un "tournever" trop important sur le livret d'accueil doit vous alerter, généralement une assistante maternelle garde un enfant jusqu'à sa scolarité si ce n'est pas le cas n'hésitez pas à demander pourquoi. Si vous avez le moindre doute dans ses réponses, demander à contacter les parents qui ont retirés les enfants, un NON doit vous alerter!

     

    Dernière conseil : Quelles activités votre assistante maternelle fait avec les enfants

    Votre enfant a besoin de s'épanouir et d'avoir une vie sociale. Il est important que votre assistante maternelle participe à des activités avec d'autres collègues (activités souvent organisées par les relais de la petite enfance).

  • Paiement à la source Assistantes maternelles

     

    Le gouvernement envisage de permettre aux particuliers employeurs de confier la paie de leur salarié au centre Pajemploi.

    Alors que l’expérimentation du versement en tiers-payant du complément mode de garde (CMG) de la prestation d'accueil du jeune enfant (PAJE) ne sera vraisemblablement ni élargie, ni reconduite, le gouvernement envisage de permettre aux particuliers employeurs de confier la paie de leur salarié au centre Pajemploi ou au centre CESU, mais aussi de déléguer à ces organismes la gestion du prélèvement à la source de leur impôt sur le revenu.
     

    Une mesure inscrite au projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2017 prévoit en effet la possibilité pour tous les particuliers employeurs de déléguer par mandat au centre Pajemploi ou au centre CESU, le versement de la rémunération de leur salarié tout en retenant en même temps l’impôt sur le revenu dû par ce dernier

    Concrètement, pour les assistantes maternelles employées par des particuliers, le centre Pajemploi prélèverait sur le compte bancaire de l’employeur les sommes dues et se chargerait de reverser le salaire correspondant à l'assistante maternelle selon la procédure suivante :

    • l'employeur déclarerait en ligne la rémunération due au plus tard à une date fixée par décret, a priori le quinzième jour du mois suivant la période d'emploi ;
    • Pajemploi procéderait au prélèvement du montant du salaire versé et des éventuelles cotisations sociales sur le compte bancaire de l'employeur, après déduction du complément mode de garde (CMG) et, s'il y a lieu, de la part de la rémunération versée par chèque emploi service universel préfinancé et/ou de toute autre aide dont bénéficie l'employeur ;
    • Pajemploi informerait le salarié de la transmission de la déclaration de salaire, puis reverserait la rémunération due à l'assistante maternelle dans des délais fixés par décret après avoir opéré le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu.

    La délégation de paiement resterait optionnelle et conditionnée à l'accord écrit de l'employeur comme du salarié. Si tel n'était pas le cas, l'employeur pourra continuer à rémunérer directement l'assistante maternelle, mais il devra minorer le salaire versé du montant de l'impôt selon un taux communiqué par l'administration fiscale, puis reverser le montant de l'impôt à l'organisme collecteur.

    S'il est adopté, ce dispositif serait mis en œuvre à compter du 1er janvier 2018. Il ne modifiera en rien le régime spécifique d'imposition des assistantes maternelles.

     

  • Sortir l'hiver avec son bébé

    Hiver bebe Sortir l'hiver avec votre bébé

    Le froid inquiète souvent les  parents qui préfèrent ne pas sortir dehors avec leur bébé l’hiver.

    Soyez sans crainte, vous pouvez prendre l’air avec votre enfant et faire une petite promenade en poussette ou en traîneau. Vous pouvez aussi glisser votre enfant dans un porte-bébé ventral, où il profitera de votre chaleur corporelle.

    Les sorties hivernales sont aussi bénéfiques à vous qu’à votre bébé, à condition de prendre certaines précautions.

    La première sortie avec bébé

    Pour la première sortie avec votre bébé, contentez-vous d’une balade de 15 à 20 minutes maximum. Cette sortie doit se faire après l’avoir nourri et avoir changé sa couche.

    A chaque nouvelle sortie, augmentez peu à peu la durée des sorties. Vous pourrez rapidement faire des promenades d’environ 1 heure chaque jour. Faites tout de même attention que votre enfant ne soit pas enrhumé, grognon ou pas en forme.

    L'hiver apporte son plein de bactéries et de virus présents dans les lieux publics, évitez ce genre d'endroit qui peuvent le rendre malade.

    A quelle température je décide de rester à la maison?

    Pour les bébés, il est préférable de rester à l’intérieur lorsque la température extérieure est inférieure à -12 °C. Cette température extrême est rare en France. Par ailleurs, un froid sec est toujours mieux supporté qu’un froid humide.

    Comment habiller votre bébé l'hiver ?Sans titre 2

    Cotre bébé n’est pas capable de bien réguler la température de son corps dans ses premiers mois. Ne vous trompez pas, il souffre plus du froid et de la chaleur que vous et n'a aucun moyen de vous le dire (trop froid ou trop chaud). Ne vous poser pas des questions inutiles, habillez votre enfant en fonction de la température et essayez de décoder ses signes d’inconfort.

    Couvrez la tête de votre bébé

    Choisissez une tuque ou un chapeau qui couvre la tête et les oreilles. Une grande quantité de chaleur est perdue par sa tête comme nous. Privilégiez une tuque ou un chapeau s’attachant sous le menton, car ils risquent moins de se déplacer.

    Cachez ses mains et ses pieds


    Les mains et les pieds de votre bébé, comme pour les adultes, se refroidissent plus vite que le reste de son corps. Contrairement à un adulte, lui ne peut pas les bouger pour les réchauffer. Pour prévenir les engelures, couvrez bien ses mains et ses pieds avant de sortir et vérifiez qu’ils sont toujours bien couverts pendant la promenade

    Superposez les couches de vêtements

    Puisque l’air entre les vêtements agit comme un isolant, mettez à votre bébé une gigotière, un pull, puis un manteau, par exemple, plutôt que de lui enfiler seulement un gros pullover en laine. Vous pourrez ainsi enlever ou ajouter des couches de vêtements, au besoin.

    Votre bébé devrait porter une épaisseur de vêtement de plus que vous. Par exemple, si vous mettez 2 pull sous votre manteau, votre bébé devrait en avoir 3. Si vous entrez dans un endroit chauffé, assurez-vous que la transpiration de votre bébé ne mouille pas ses vêtements et enlevez lui une ou deux couches de vêtement pour qu'il supporte ce nouvel environnement

    Conseil à ne pas oublier

    Votre bébé sera exposé au froid et au vent. Avant de sortir, mettez un peu de crème hydratante sur son visage. Privilégiez des crèmes spécifiques pour bébé. 

    Il est courant que votre enfant salive beaucoup, essuyez souvent ses joues et son menton pour prévenir les engelures causées par sa salive refroidie. Le soleil même en hiver peut être dangereux pour votre enfant, pensez aux crèmes solaires.

  • La loi travail et ses conséquences pour les assistantes maternelles agréées

    La loi relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels est promulguée

    La loi relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels portée par la ministre du Travail, Mme Myriam El Khomri, a été publiée au Journal officiel du 9 août 2016.

    Pour l’essentiel, la philosophie générale de la loi « Travail » vise à développer la négociation d’entreprise dans le domaine de la durée du travail, des repos et des congés. Très peu de ses dispositions concernent directement les assistantes maternelles agréées.

    Détail des mesures qui leurs sont applicables.

     

    Congés pour charge de famille

    La disposition attribuant deux jours de congés supplémentaires par enfant à charge de moins de quinze ans aux salariées n'ayant pas acquis trente jours de congés sur la période de référence est modifiée. Le nouvel article L. 3141-8 du Code du travail ouvre désormais le bénéfice de ces jours :

    • aux salariés hommes, réserver cette mesure aux femmes étant discriminatoire ;
    • aux salariés ayant des enfants handicapés – sans conditions d'âge – dès lors qu'ils vivent au foyer du salarié.

    Congés pour événements familiaux

    Les congés pour événements familiaux sont aménagés (nouveaux articles L. 3142-1 et suivants du Code du travail). D’une part, il est créé deux jours de congés pour « annonce de la survenue d’un handicap chez un enfant ». D’autre part, la durée de certains congés est allongée. Elle s’établit désormais comme suit (sauf dispositions conventionnelles plus favorables) :

    • quatre jours pour son mariage et pour la conclusion d’un pacte civil de solidarité (PACS) (sans changement) ;
    • un jour pour le mariage d’un enfant (sans changement) ;
    • trois jours pour la naissance ou l’adoption d’un enfant, non cumulable avec le congé de maternité (sans changement) ;
    • cinq jours pour le décès d’un enfant (au lieu de deux) ;
    • trois jours pour le décès du conjoint, partenaire de PACS ou concubin (au lieu de deux) ;
    • trois jours pour le décès du père, de la mère, du beau-père, de la belle-mère, d’un frère ou d’une sœur (au lieu d’un).
    • s’y ajoute, pour les seules assistantes maternelles employées par des particuliers, un jour pour le décès d’un grand-père ou d’une grand-mère, conformément à la convention collective.

    Compte personnel d’activité

    Toute personne occupant un emploi ou en recherche d’emploi bénéficiera d’un compte personnel d’activité. Il sera constitué :

    • du compte personnel de formation (CPF) en place depuis le 1er janvier 2015 ;
    • du compte personnel de prévention de la pénibilité, déployé depuis le début de l’année ;
    • le compte d’engagement citoyen, créé par la présente loi et qui recensera, à l’initiative de son titulaire, les activités bénévoles ou de volontariat que celui-ci exerce et qui ouvriront droit sous certaines conditions à l’inscription d’heures de formation sur le CPF.
  • Mes engagements

    Visitez les engagements de Anne HEYSER dans son mode de garde et dans les relations entre les parents et avec les enfants.

  • Les différents types de rupture d'un contrat

    La rupture

    Si vous décidez de ne plus lui confier la garde de votre enfant, quel que soit le motif (déménagement, scolarisation de  votre enfant), vous devez notifier le retrait de l’enfant par lettre recommandée avec avis de réception à votre assistante maternelle. C’est la date de la première présentation de la lettre recommandée qui fixe le point de départ du préavis. #rupturecontrat

     
    La mise à la retraite de votre salariée

    Vous pouvez, en accord avec votre salariée la mettre à la retraite si elle a atteint l'âge minimum de 67 ans. Vous devez avoir un accord écrit de sa part.

    Le contrat de travail se trouve alors rompu. #rupturecontrat

     
    La démission de votre salariée

    L’assistante maternelle agréée qui décide de ne plus accueillir votre enfant et souhaite rompre son contrat de travail doit vous en informer par lettre recommandée avec avis de réception. La date de la première présentation de la lettre recommandée fixe le point de départ du préavis. #rupturecontrat

     
    Le départ volontaire à la retraite de votre salariée

    Votre salariée doit exprimer de manière claire et non équivoque sa volonté de partir à la retraite dès lors qu’elle a atteint l'âge légal de départ à la retraite (62 ans en 2015). #rupturecontrat

     

    Dans tous les cas, un préavis doit être respecté et des indemnités versées (à l’exception de la démission). Vous devez remettre différents documents de fin de contrat. #rupturecontrat

     
    La suspension ou le retrait de l'agrément

    Dans ce cas, vous n’êtes pas responsable de la rupture du contrat ( #rupturecontrat ).
    La suspension ou le retrait de l'agrément s'impose à vous et à votre salariée. Vous n e pouvez plus confier votre enfant à votre assistante maternelle. Vous devez lui signifier le retrait forcé de votre enfant entraînant la rupture du contrat de travail par lettre recommandée, avec avis de réception, à la date de notification de la suspension ou du retrait de l'agrément par le Conseil départemental.
    Le contrat se trouve rompu sans préavis ni indemnité de rupture du fait du retrait ou de la suspension de l’agrément. Toutefois, l’indemnité compensatrice de congés payés reste due.

     

    Lire la suite

  • Rupture d'un contrat de travail: LE PREAVIS

    Le préavis

     

    L’ancienneté de votre assistante maternelle détermine la durée du préavis. Le préavis peut ou non être effectué en accord entre les parties.

    En cas de rupture du contrat de travail (hors période d’essai), qu’elle soit à votre initiative ou à celle de votre assistante maternelle agréée, la durée minimum du préavis est de :
    • 15 jours calendaires pour une salariée ayant moins d’un an d'ancienneté chez vous
    • 1 mois calendaire pour une salariée ayant plus d’un an d'ancienneté chez vous.

    Les jours calendaires comprennent la totalité des jours de la semaine.

     

    Le point de départ du préavis est le premier jour de notification de la rupture (Date de réception du courrier recommandé ou date de première présentyation du courrier par le facteur).

    Le préavis n’est pas cumulable avec une période de congés payés. Dans le cas où votre assistante maternelle est en congé lors de l'envoi de son licenciement, le préavis démarre au premier jour de la fin de ses congés.

     
    Les 3 cas du préavis non effectué
    • Si vous dispensez votre assistante maternelle agréée d’effectuer son préavis, vous devez lui verser une indemnité égale au montant de la rémunération qu'elle aurait perçue si elle avait gardé votre enfant ;
    • Si votre assistante maternelle agréée refuse d’effectuer son préavis, vous pouvez lui demander de vous verser une indemnité égale au montant de la rémunération qu'elle aurait perçue ;
    • Si vous dispensez votre assistante maternelle agréée d’effectuer son préavis, à sa demande, aucune indemnité n’est due.

    Prochain article à venir : les indemnités

    Lire la suite

  • Rupture d'un contrat de travail : Calcul des indemnités

    Les indemnités de fin de contrat

     

    Lorsqu'une ruptue de contrat intervient, vous devez verser à votre assistante maternelle diverses indemnités.

     

    L’indemnité de rupture ou de mise à la retraite

    Si les parents sont à l'initiative de la rupture du contrat de travail, ils doivent verser à l'assistante maternelle agréée, ayant au moins un an d’ancienneté, une indemnité de rupture sauf en cas de rupture pour faute grave ou lourde.

     

    Quel est le montant de l’indemnité à verser ?

    Le montant total de l'indemnité est égale à 1/120e du total des salaires nets perçus pendant toute la durée du contrat.

    Exemple:

    Votre assistante maternelle travaille pour vous depuis 14 mois. Son salaire mensuel était de 650€ par mois

    L'indemnité à verser est de: (650€ x 14 mois) / 120 soit une indemnité de 75,83 €

     

    Comment déclarer cette indemnité versée ?

    Cette indemnité est exonérée de cotisations sociales et non imposable. Elle peut être déclarée sur la déclaration Pajemploi dans la case spécifique « Indemnités de rupture » (Il est à noter que les parents ont aucune obligation légale de déclarer cette indemnité de licenciement). La déclaration d'indemnité  permet de faire figurer le montant de cette indemnité sur le bulletin de salaire de votre assistante maternelle agréée.

    Dans tous les cas, que vous ayez ou pas déclaré cette indemnité sur la fiche de paie, cette dernière doit figurer sur le reçu pour solde de tout compte et sur l’attestation employeur (Pôle emploi).

     

    L’indemnité de départ volontaire à la retraite

    Si votre assistante maternelle agréée assure la garde de votre enfant depuis plus de 10 ans (plusieurs enfants gardés chez la même #nounou) et seulement si, vous devez de lui verser une indemnité de départ à la retraite  calculée comme suit :

    • 1/2 mois de salaire après 10 ans d'ancienneté ;
    • 1 mois de salaire après 15 ans d'ancienneté.
     

    Déclaration de l’indemnité de départ à la retraite sur la fiche de paie

    L’indemnité de départ volontaire à la retraite est soumise à cotisations et imposable. Elle doit donc être déclarée sur la fiche de salaires.

     

    L’indemnité compensatrice de congés payés

    Lors d'une #rupture du contrat de travail votre assistante maternelle a droit, sauf en cas de faute lourde, à une indemnité compensatrice de congés payés correspondant à la rémunération des congés dus mais non pris au titre de l’année de référence et de l’année en cours.

    Cette indemnité est due, que le salaire soit mensualisé en année complète ou incomplète, et quel que soit le mode de paiement des congés payés choisi en cas de mensualisation en année incomplète.

    Cette indemnité est soumise à cotisations sociales et doit être déclarée sur la fiche de paie et dans le "reçu pour solde de tout compte".
     

    L’indemnité de préavis

    Si vous dispensez votre assistante maternelle agréée d’effectuer son préavis, vous devez lui verser une indemnité égale au montant de la rémunération qu'elle aurait perçue si elle avait gardé votre enfant. Cette indemnité est soumise à cotisations sociales et doit être déclarée sur la fiche de paie et dans le "reçu pour solde de tout compte" .

     

    L'indemnité de précarité

    Dans le cas votre assitante maternelle agréée a avec vous un Contrat à Durée Déterminée vous devez verser à votre assistante maternelle une indemnité de fin de contrat dite indemnité de précarité. Son montant est  égal à 10 % de l’ensemble des rémunérations brutes perçues pendant la durée du contrat (bon à savoir lorsque vous ne savez pas quel type de contrat faire avec votre #nounou).

     

    La régularisation du salaire mensualisé

    Si l’accueil de votre enfant s’effectue sur une année incomplète, compte tenu de la mensualisation du salaire, vous devez comparer les heures d’accueil réellement effectuées, avec celles qui ont été rémunérées. S’il y a lieu, vous devez procéder à une régularisation en versant à votre salariée une indemnité correspondant à la différence entre le salaire qu'elle aurait dû percevoir compte tenu de sa durée de travail, et celui qu'elle a réellement perçu en application de la mensualisation. Le montant versé à ce titre est un élément de salaire, il doit être déclaré sur la fiche de paie et dans le "reçu pour solde de tout compte" .

    Lire la suite

  • Les assistantes maternelles en manque de bébé

    Contrecoup de la crise, les assistantes maternelles agréées sont pénalisées par les difficultés des parents mais pas que…. Trouver alors un temps complet ou tout simplement un enfant à garder devient de plus en plus compliqué pour ces professionnels de la Petite Enfance.

    Afin de comprendre un peu mieux ce qui se passe et les raisons de cette crise dans la profession, le site www.nounou-saintlaurentduvar.fr a lancé une analyse sur la petite enfance dans les Alpes Maritimes et plus particulièrement à St Laurent du Var....  lire la suite...

     

  • Mode de garde: la maison d'assistante maternelle

    Les maisons d'assistantes maternelles

    Depuis 2010, les assistantes maternelles agréées ont la possibilité de se regrouper et d'exercer leur métier en dehors de leur domicile, dans des locaux appelés "Maisons d'assistants maternels" (Mam). Les Mam permettent à quatre assistantes maternelles agréées au plus d'accueillir chacune un maximum de quatre enfants simultanément dans un local garantissant la sécurité et la santé des enfants.

    Pour pouvoir exercer dans une Mam, l'assistante maternelle concernée doit obligatoirement être titulaire d'un agrément spécifique délivré par le Président du Conseil départemental après avis des services de la protection maternelle et infantile (Pmi).

    L'assistante maternelle exerçant dans une Mam est salariée du parent qui l'emploie à l'identique d'une assistante maternelle agréée. En tant qu'employeur, le parent est assujetti au respect de la réglementation du code du travail et à la convention collective nationale de travail des assistantes maternelles du particulier employeur. Pour compenser le coût lié à la rémunération de l'assistante maternelle, le parent employeur peut, sous conditions, bénéficier du complément de libre choix du mode de garde de la prestation d'accueil du jeune enfant (Cmg Paje) versé par la Caf.

    En mars 2016, le Ministère des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes, a publié un guide visant à faciliter la création et la gestion d'une Mam.

    Sous certaines conditions, les nouvelles Mam signataires de la charte peuvent bénéficier d'une aide au démarrage de 3 000 € versée par la Caf.

     

    Avantages d'une MAM pour les familles:

    • une garde sans interruption des enfants ;
    • des horaires très élargis ;
    • un lieu d'accueil de qualité, contrôlé par les services de la PMI ;
    • des activités plus nombreuses pour les enfants.

    Inconvénients à la garde d'enfant en maison d'assistants maternels :

    • un cadre plus agité qu'au domicile d'une assistante maternelle ;
    • un risque de contagion des enfants élevé ;
    • aucun encadrant diplômé de la petite enfance (puericultrice, pédiatre...).
  • Mode de garde: Structure accueil collectif

    Il existe différentes structures pouvant répondre à vos besoins : les crèches, les halte-garderies, les structures multi accueil ou les jardins d’enfants.

    Tous ces établissements sont soumis au respect d’une réglementation et font l’objet d’un avis ou d’une autorisation de fonctionnement délivrée par le président du Conseil départemental. Des professionnels de la petite enfance assurent l’accueil des enfants. Les locaux respectent des normes de sécurité et sont aménagés de façon à favoriser leur éveil. Selon les équipements, les enfants peuvent être accueillis de façon régulière ou occasionnelle jusqu’à leur entrée à l’école maternelle, voire jusqu’à l’âge de 6 ans. Ces structures sont gérées par une collectivité territoriale (commune, département …), ou un gestionnaire privé (associations, entreprises, caisse d'Allocations familiales …).

    Accueil collectif

    Les établissements d’accueil collectif regroupent diverses catégories d’établissements qui ont en commun d’être spécialement conçus pour recevoir collectivement, les enfants jusqu’à leur entrée à l’école maternelle, voire jusqu’à l’âge de six ans en dehors du temps scolaire.

    Ils sont plus connus sous le nom de crèches collectives, crèches d’entreprises, halte-garderies, structures multi accueil, micro-crèches...

    Le gestionnaire de ces lieux d'accueil collectif peut être une collectivité territoriale (commune, communauté de communes, conseil général), un centre communal ou intercommunal d’action sociale, une association, une mutuelle, une entreprise, etc.

    L’ouverture de ces établissements est subordonnée à un avis ou une autorisation de fonctionnement délivrés par le Président du conseil départemental après avis des services de protection maternelle et infantile (Pmi). La prise en charge des enfants est assurée par une équipe pluridisciplinaire comprenant obligatoirement : un directeur (puéricultrice, médecin, éducateur de jeunes enfants) et des professionnels de la petite enfance directement impliqués dans la vie quotidienne de l’enfant (soins, repas, activités, bien être), à raison d’une personne pour cinq enfants qui ne marchent pas et d’une pour huit enfants qui marchent. D’autres professionnels (psychologues, psychomotriciens, intervenants culturel, etc.) peuvent intervenir dans cette équipe sur des temps réduits et selon le bon vouloir de la Direction de l'établissement.

    Les locaux respectent les normes de sécurité exigées pour les établissements recevant du public et sont aménagés de façon à favoriser l’éveil des enfants.

    Dans la majorité des établissements, les enfants peuvent être accueillis de façon régulière et/ou occasionnelle. La CAF participe au financement de la quasi-totalité des établissements d’accueil collectif en versant au gestionnaire une aide destinée à couvrir une partie des frais de fonctionnement. En contrepartie de ce financement, le gestionnaire s’engage à calculer votre participation financière à partir d’un barème tenant compte de vos ressources et de la composition de votre famille. Ce barème (établi par la CAF) est le même sur l’ensemble du territoire métropolitain.

    Accueil parental

    Il s’agit d’établissements d’accueil collectif gérés par une association de parents. Leur ouverture est subordonnée à une autorisation délivrée par le Président du conseil départemental après avis des services de protection maternelle et infantile (Pmi).

    La prise en charge des enfants est assurée par une équipe pluridisciplinaire comprenant : un directeur (puéricultrice, médecin ou un éducateur de jeunes enfants) et des professionnels de la petite enfance directement impliqués dans la vie quotidienne de l’enfant (soins, repas, activités, bien être), à raison d’une personne pour cinq enfants qui ne marchent pas et d’une pour huit enfants qui marchent. D’autres professionnels (psychologues, psychomotriciens, intervenants culturels, etc.) peuvent intervenir dans cette équipe sur des temps réduits.

    La particularité des crèches parentales c'est qu'elles privilégient, au sein d’un petit groupe, l’éveil de l’enfant tout en favorisant l’implication des parents lesquels, à la différence d’une structure collective "classique", participent parfois à l’accueil des enfants. Les modalités de cette participation sont différentes d’un établissement à l’autre.

    Dans la majorité des établissements, les enfants peuvent être accueillis de façon régulière et/ou occasionnelle. Le nombre d’enfants accueilli est limité à vingt (sous réserve d'une dérogation, le chiffre peut être porté à vingt cinq). A l'identique des crèches publiques, la CAF participe au financement des crèches parentales en versant au gestionnaire une aide destinée à couvrir une partie des frais de fonctionnement. En contrepartie de ce financement de la CAF, le gestionnaire s’engage à calculer la participation financière des parents à partir d’un barème tenant compte de vos ressources et de la composition de votre famille. Ce barème (établi par la CAF) est le même sur l’ensemble du territoire métropolitain.

    Accueil familial

    La crèche familiale, également appelée « service d’accueil familial » emploie des assistantes maternelles agréées qui accueillent à leur domicile de un à quatre enfants généralement âgés de moins de quatre ans. L’ouverture de ces établissements est subordonnée à un avis ou une autorisation de fonctionnement délivrés par le Président du conseil départemental après avis des services de protection maternelle et infantile (Pmi).

    Le gestionnaire peut être une collectivité territoriale (commune, communauté de communes, conseil général), un centre communal ou intercommunal d’action sociale, une association, une mutuelle, une entreprise, etc.

    La crèche familiale est placée sous la direction d’une puéricultrice, d’un médecin ou d’une éducatrice de jeunes enfants. Les assistantes maternelles font l’objet d’un encadrement et d’un accompagnement professionnel assuré par le personnel de la crèche. Une ou deux fois par semaine, les assistantes maternelles de la crèche familiale et les enfants se retrouvent dans les locaux de la crèche. Des temps de regroupement collectif favorisant la socialisation et l’éveil des enfants sont proposés. L'assistante maternelle est rémunérée par le gestionnaire de la crèche et donc, vous n'avez pas besoin de gérer les salaires de l'assistante maternelle agréée. La CAF participe au financement des crèches familiales en versant au gestionnaire une aide destinée à couvrir une partie des frais de fonctionnement. En contrepartie de ce financement, le gestionnaire s’engage à calculer la participation financière desparents à partir d’un barème tenant compte de vos ressources et de la composition de votre famille. Si la crèche est gérée par une association ou une entreprise, le gestionnaire peut aussi opter pour un financement reposant sur le complément de libre choix du mode de garde (Cmg) dans le cadre de la prestation d'accueil du jeune enfant (Paje). Dans ce cas, l’aide de la caisse d’Allocations familiales vous est alors versée directement et votre participation financière est calculée selon des modalités propres à chaque gestionnaire.

    Jardins d'enfants

    Il s’agit de structures d’éveil réservées aux enfants âgés de deux à six ans. Leur ouverture est subordonnée à un avis ou une autorisation de fonctionnement délivrés par le Président du conseil départemental après avis des services de protection maternelle et infantile (Pmi).

    Les jardins d’enfants sont sous la responsabilité d’éducateurs de jeunes enfants qui proposent des activités spécifiques favorisant l’éveil des enfants. Ils offrent un accueil régulier avec une amplitude d’ouverture correspondant aux horaires pratiqués par l’école maternelle ou à ceux d’une crèche collective.

    Avantages :
    – L’enfant est en collectivité, ce qui aide à sa socialisation.
    – Tout est inclus dans le tarif (nourriture, couches…).
    – La sécurité : les enfants ne sont jamais seuls.
    – L’hygiène est irréprochable et l’enfant est entouré de professionnels de la petite enfance, ainsi que du personnel médical
    – Le prix : c’est un des moyens de garde les plus économiques.
    – Les repas sont souvent de très bonne qualité.
    – Pas de contrat, ni feuille de paie, pas de galère administrative.
    – Activités d’éveil et présence de nombreux jouets.
    Inconvénients :
    – L’enfant, en collectivité, est plus sujet à être malade.
    – Si l’enfant est malade, il n’est pas accepté.
    – Les horaires sont stricts : on ne peut pas arriver en retard. La plupart des crèches ferment à 18h30.
    – C’est un moyen de garde bruyant (car il y a beaucoup d’enfants) et cela peut être fatiguant pour certains enfants.
    – Il est très difficile d’obtenir une place en crèche.
    – Si l’enfant ne mange pas, les auxiliaires n’ont pas le droit d’insister.

    - L'enfant est très souvent livré à lui même. Contrairement à une assistante maternelle qui est limitée en nombre d'enfants ce type de garde ressemble de très près à ce que votre enfant vivra en maternelle.

  • Mode de garde: assistante maternelle agréée

    Vous aimeriez engager une assistante maternelle ? Sachez que l'assistante matern elle agréée peut accueillir jusqu'à quatre enfants de moins de 6 ans à son domicile. Découvrez plus d'informations sur le contrat d'assistante maternelle, son salaire et la rémunération dans cette rubrique...

    Plus communément appelée nounou, l'assistante maternelle agréée par le Président du conseil général, exerce à titre indépendant. Elle possède une contrat de travail d'un ou plusieurs employeurs. Elle peut accueillir jusqu'à quatre enfants de moins de 6 ans à son domicile. Son domicile (ou lieu d'accueil) doit être déclaré conforme à recevoir des enfants (dès 2 mois) par la PMI. Véritables professionnelles de la petite enfance, les assistantes maternelles agréées  sont suivies régulièrement par la PMI (Protection maternelle et infantile) qui renouvelle ou non leur agrément tous les 5 ans. 

    Vous trouverez la liste des assistantes maternelles disponibles près de chez vous auprès des associations comme le Relai Assistantes Maternelles (RAM) ou à la PMI ou, pour pour St Laurent du var en consultant cette page...

    L'assistante maternelle est l'employée des parents. Si vous êtes le patron de la nounou agréée, sachez avant de rédiger le contrat qu'il existe une convention collective nationale applicable depuis le 1er janvier 2005, consultable sur le site du Syndicat des assistants maternels ou téléchargeable ICI. Lors de l'entretien, il est nécessaire de poser des questions pratiques sur la rémunération des jours fériés, les dates des vacances, les heures supplémentaires. Retrouvez tous mes conseills sur l'entretien d'embache sur mon site ICI... Ne le cachons pas, ce mode de garde est plus coûteux que les autres car il n'est pas calculé en fonction des revenus des parents. Même si vous pouvez vous entendre sur sa rémunération, sachez que le salaire horaire brut minimum est fixé à 2,72 euros au 1er janvier 2016. Néanmoins, la garde chez une nourrice agréée est beaucoup moins chère que la garde à domicile. Il est aussi possible de bénéficier de réduction d'impôt et d'aides de la CAF (complément de libre choix du mode de garde de la Prestation d'accueil du jeune enfant, Paje). 

     

    Trouver une nounou

    Voici quelques "astuces" pour trouver votre assistante maternelle.

    Il existe des sites internet sur lesquels vous pouvez déposer votre petite annonce, afin que la personne recherchée cadre au mieux avec vos attentes. Ceux-ci sont souvent payants, mais pas tous chers. Il vous suffit de taper votre demande dans un moteur de recherche (par exemple le mot "assistante maternelle st laurent du var").
    Vous pouvez aussi déposer les annonces sur les panneaux d'affichage et chez les commerçants de votre quartier qui l'acceptent ou tout simplement et gratuitement sur mon site ICI

    Le bouche à oreille fonctionne aussi. Rencontrez des parents des alentours (discussions entre voisins). Enfin, vous pouvez aussi vous rendre dans des endroits où vous êtes susceptibles de croiser des assistantes maternelles : les parcs, par exemple. En discutant un peu autour de vous ou sur mon site, vous la trouverez, votre perle rare !

     

     

    Les plus :

    •  Votre enfant découvre en douceur la vie en collectivité, dans un cadre intime et familial qui ressemble à celui de votre maison.
    •  Ce mode de garde est souple notamment en ce qui concerne les horaires et votre bout de chou est gardé même malade
    •  Pour peu que votre assistante maternelle soit dynamique, il aura droit à plein d'activités et à des sorties.
    •  Année après année vous pouvez garder la même personne qui suivra vraiment l'évolution de votre enfant
    •  Vous êtes avec une professionnelle de la petite enfance
    •  Vous bénéficiez d'aides financières
    •  Vous bénéficier d'un organisme d'état qui gère vos fiches de salaire

    Les moins :

    • Vous devenez patron et devez donc gérer toute la partie administrative
    • Il faut se livrer à un casting de nounou et je reconnais que cela n'est pas toujours évident
    • Ce mode de garde est plus coûteux que d'autres car le salaire de l'AM n'est pas calculé en fonction de votre revenu
    • Contrairement à la garde à domicile, la nounou agréée ne vous épargne pas les trajets matin et soir. Ce système nécessite donc une certaine organisation.
    • Il est parfois difficile de trouver une assistante maternelle qui cadre avec vos contraintes horaire