Billets de anne-heyser

  • Mode de garde: assistante maternelle agréée

    Vous aimeriez engager une assistante maternelle ? Sachez que l'assistante matern elle agréée peut accueillir jusqu'à quatre enfants de moins de 6 ans à son domicile. Découvrez plus d'informations sur le contrat d'assistante maternelle, son salaire et la rémunération dans cette rubrique...

    Plus communément appelée nounou, l'assistante maternelle agréée par le Président du conseil général, exerce à titre indépendant. Elle possède une contrat de travail d'un ou plusieurs employeurs. Elle peut accueillir jusqu'à quatre enfants de moins de 6 ans à son domicile. Son domicile (ou lieu d'accueil) doit être déclaré conforme à recevoir des enfants (dès 2 mois) par la PMI. Véritables professionnelles de la petite enfance, les assistantes maternelles agréées  sont suivies régulièrement par la PMI (Protection maternelle et infantile) qui renouvelle ou non leur agrément tous les 5 ans. 

    Vous trouverez la liste des assistantes maternelles disponibles près de chez vous auprès des associations comme le Relai Assistantes Maternelles (RAM) ou à la PMI ou, pour pour St Laurent du var en consultant cette page...

    L'assistante maternelle est l'employée des parents. Si vous êtes le patron de la nounou agréée, sachez avant de rédiger le contrat qu'il existe une convention collective nationale applicable depuis le 1er janvier 2005, consultable sur le site du Syndicat des assistants maternels ou téléchargeable ICI. Lors de l'entretien, il est nécessaire de poser des questions pratiques sur la rémunération des jours fériés, les dates des vacances, les heures supplémentaires. Retrouvez tous mes conseills sur l'entretien d'embache sur mon site ICI... Ne le cachons pas, ce mode de garde est plus coûteux que les autres car il n'est pas calculé en fonction des revenus des parents. Même si vous pouvez vous entendre sur sa rémunération, sachez que le salaire horaire brut minimum est fixé à 2,72 euros au 1er janvier 2016. Néanmoins, la garde chez une nourrice agréée est beaucoup moins chère que la garde à domicile. Il est aussi possible de bénéficier de réduction d'impôt et d'aides de la CAF (complément de libre choix du mode de garde de la Prestation d'accueil du jeune enfant, Paje). 

     

    Trouver une nounou

    Voici quelques "astuces" pour trouver votre assistante maternelle.

    Il existe des sites internet sur lesquels vous pouvez déposer votre petite annonce, afin que la personne recherchée cadre au mieux avec vos attentes. Ceux-ci sont souvent payants, mais pas tous chers. Il vous suffit de taper votre demande dans un moteur de recherche (par exemple le mot "assistante maternelle st laurent du var").
    Vous pouvez aussi déposer les annonces sur les panneaux d'affichage et chez les commerçants de votre quartier qui l'acceptent ou tout simplement et gratuitement sur mon site ICI

    Le bouche à oreille fonctionne aussi. Rencontrez des parents des alentours (discussions entre voisins). Enfin, vous pouvez aussi vous rendre dans des endroits où vous êtes susceptibles de croiser des assistantes maternelles : les parcs, par exemple. En discutant un peu autour de vous ou sur mon site, vous la trouverez, votre perle rare !

     

     

    Les plus :

    •  Votre enfant découvre en douceur la vie en collectivité, dans un cadre intime et familial qui ressemble à celui de votre maison.
    •  Ce mode de garde est souple notamment en ce qui concerne les horaires et votre bout de chou est gardé même malade
    •  Pour peu que votre assistante maternelle soit dynamique, il aura droit à plein d'activités et à des sorties.
    •  Année après année vous pouvez garder la même personne qui suivra vraiment l'évolution de votre enfant
    •  Vous êtes avec une professionnelle de la petite enfance
    •  Vous bénéficiez d'aides financières
    •  Vous bénéficier d'un organisme d'état qui gère vos fiches de salaire

    Les moins :

    • Vous devenez patron et devez donc gérer toute la partie administrative
    • Il faut se livrer à un casting de nounou et je reconnais que cela n'est pas toujours évident
    • Ce mode de garde est plus coûteux que d'autres car le salaire de l'AM n'est pas calculé en fonction de votre revenu
    • Contrairement à la garde à domicile, la nounou agréée ne vous épargne pas les trajets matin et soir. Ce système nécessite donc une certaine organisation.
    • Il est parfois difficile de trouver une assistante maternelle qui cadre avec vos contraintes horaire

  • Comment réagir au NON d'un enfant

    2 Ans, l'âge ou l'enfant rentre dans la phase d'opposition appelée également période du "Non".
    Après avoir acquit la marche, la propreté, les premiers mots il est temps pour lui de faire valoir ses droit.

    Son arme : LE NON !

    Pourquoi l'enfant se met en opposition avec vous ?

    Dès l'arrivée des 18 mois, l'enfant marche et part à la découverte d'un nouveau monde et d'une indépendance. Forcément il touche à tout ce qui est à sa portée et c'est pour vous le moment de lui dire et lui faire comprendre ce que signifie le mot "NON".
    En parallèle, en devenant plus indépendant, l'enfant va aussi vous faire part de ses envies, de ses désirs et de ses mécontentements. Il n'hésitera pas à vous faire comprendre qu'il veut faire des choses tout seul, de s'énerver et faire de petites voire de grosses colères et vous dire Non.
    Cette phase du Non est décisive pour l'enfant. Le "Non" de l'enfant est une façon de vous dire "Je suis et j'existe"

    Face à ce comportement, il est important de ne pas se formaliser par ces oppositions, bien au contraire laissez exprimer la colère de votre enfant, son désaccord car en même temps c'est le laisser grandir.

    Ceci étant, il faut par contre savoir le cadrer et lui imposer les limites, user de toute votre psychologie pour dfaire au mieux

    Comment vivre cette période du Non pour lui et pour vous ?

    Pour vous il est imortant de rester calme mais ferme. Prenez de la distance et ne rentrez pas dans son jeu. Dites vous vous que cela fait partie de son éducation et surtout que c'est lui rendre service pour l'avenir.

    Pour  l'enfant, laissez le s'exprimer par ses Non. Soyez patients et ne vous fâchez pas, d'autant plus que l'enfant dit Non pour au final faire Oui.

    Jouer au plus fort avec un enfant n'a aucun intérêt. Chercher à lui montrer que vous êtes le plus fort, c'est lui montrer le mauvais exemple et contrer ses pulsions qui le poussent à devenir plus autonome, ce n'est pas ce que vous souhaitez lui faire passer comme message.
    Trop "casser" ou "écraser" son caractère pourrait développer une estime de lui-même plutôt faible. En vous obéissant et en renonçant à son "Non", c'est un peu pour l'enfant comme renier son identité et rester le bébé pour vous faire plaisir ET ne pas lui permettre d'être lui même ! A postériori, si vous laissez faire votre enfant et ne lui imposez pas de limites, l'enfant pourrait avoir une très grande estime de lui-même, à ce point qu'il devienne un «enfant roi» .

    Ainsi, afin de garantir sa sécurité tant physique que psychique, des limites devront toujours être posées à l'enfant car vous restez le parent qui l'éduque et le protège dans un cadre rassurant. L'enfant doit comprendre qu'il peut s'affirmer et être aimé malgré les limites existantes; c'est la vie.
     

    Quelques petites astuces face au "Non" et la colère de l'enfant

    • Ne le prenez pas par surprise, prévenez votre enfant à l'avance qu'un changement va bientôt arriver
    • Détournez son attention, changez de conversation ou faites rire l'enfant tout en poursuivant votre but initial
    • Ne crie pas plus fort que lui quand il hurle ou quand il est en danger. Expliquez lui votre décision et imposez fermement votre volonté
    • Lors d'une colère de l'enfant, confirmez lui que vous avez bien entendu son désaccord mais qu'il est différent de votre choix
    • Faites en sorte que vos "Non" soient de vrais "Non" et que vos "Oui" soient de vrais "Oui", ne revenez pas sur un "Non" que vous aurez exprimé
    • Il va vous faire craquer, vous n'en pouvez plus! Pas de panique, prévenez l'enfant que votre seuil de tolérance est atteint et isolez le dans sa chambre pour un petit moment.

  • Quelques conseils avant d'embaucher votre assistante maternelle agréée

    Quelques conseils à respecter pour bien choisir son assistante maternelle

    Vous avez besoin d’une assistante maternelle? Où la trouver, comment la choisir, combien ça va me couter? Anne HEYSER vous dit tout.

    Vous venez de recevoir la réponse: pas de place en crèche, votre famille habite à l’autre bout de la France ou vous ne pouvez pas vous mettre en congé parental? Quelle que soit la raison, vous voilà à la recherche de la nounou de vos rêves. Soyons simple, la tâche est ardue et mieux vaut vous y mettre tout de suite. Parce que trouver une bonne nounou relève plus de la quête du Graal que d’une promenade sur la plage, il va falloir beaucoup de patience et de volonté. Mais cela en vaut la peine. C'est à votre assistante maternelle que vous allez confier votre petit bout souvent plus de 8h par jour, autant dire qu’elle passera plus de temps avec votre enfant que vous! dit comme ça, ça agace et c'est normal.

    Premièr conseil : Ayez bon feeling

    L’assistante maternelle doit vous paraitre sympathique. Même si ce qui compte avant tout c'est sa relation avec l’enfant, si vous ne vous entendez pas avec elle cela risque non seulement d'être lourd au quotidien dans vos échanges mais peut déteriore les relations entre votre assistante maternelle et votre enfant. Et puis vous pourrez dire adieu aux nombreux services que rendent les nounous comme par exemple accepter le petit un peu plus tôt certain matin, un peu plus tard certain soi... Bref, privilégiez une assistante maternelle avec qui vous vous sentez à l’aise et avec qui le "courant passe bien".


    Deuxième conseil : l'assistante maternelle doit être affectueuse

    Même si cela parait évident et pourtant, il y a des nounous dont on comprend vite pourquoi sont encore disponibles et ce depuis longtemps. L’assistante maternelle doit se montrer maternelle dans ses relations avec les enfants. Vous devez sentir qu’elle aime les enfants, sinon fuyez.

     

    Troisème conseil : l'assistante maternelle doit adhérer à vos grands principes éducatifs

    Quand votre bébé sera chez votre nounou, c’est elle qui lui dira quoi faire alors vérifiez et validez que vous êtes raccord sur ce qui vous tient à coeur et abordez les points basicques comme : que fait-elle si votre bébé pleure, s’il refuse de manger, s’il refuse de dormir ou encore s’il tombe. Une assistante maternelle qui laisse les enfants pleurer une heure s’il le faut ou si (je n'ose l'imaginer) le gifle pour le faire taire; si votre nounou le force à manger, ferme la porte de la chambre pour ne plus l’entendre posez vous les bonnes questions. Vous l’aurez vite compris, l’alimentation, les pleurs, le sommeil et la sécurité sont des points sur lesquels vous DEVEZ être en accord sinon, encore une fois, FUYEZ !
     

    Quatrième conseil : Son lieu d'accueil est-il adapté aux enfants

    Assurez-vous que sa maison est accueillante et que votre enfant pourra s’épanouir en toute sécurité. Normalement, l'assistante maternelle devrait spontanément vous faire visiter sa maison et vous montrer l’endroit où les enfants dorment (lits parapluie, lit en bois…), l'endroit ou elle assure la toilette et bien sûr le salon avec les jouets et matériels de puériculture tels qu’un transat, une chaise haute, des jouets pour les touts petits, jeux d’éveil pour les plus grand… Vérifier que le matériel est suffisant pour chaque enfant qu'elle garde. Questionnez votre assistante maternelle sur les lieux interdits aux enfants? Vérifiez que l'appartement est aux normes cache-prises, de barrières pour protéger des escaliers ou de la cuisine, accès extérieur...
    Là encore, bannissez les intérieurs qui sentent le tabac, les assistantes maternelles où la télé allumée en permanence, la présence d’animaux agressifs, où le ménage vous semble primaire.
    Rencontrez les autres membres de sa famille qui habitent avec elle car votre bébé les côtoiera aussi, que ce soit le conjoint ou les enfants de l’assistante maternelle.


    Cinquième conseil : Vérifiez son agrément et le nombre d'enfant qu'il lui permet de garder?

    Une assistante maternelle doit être agréée, c'est une base non négociable, c’est-à-dire qu’elle est officiellement autorisée par le président du Conseil général à garder un certain nombre d’enfant. Demandez-lui une copie de cet agrément et n’hésitez pas à vérifier auprès de la PMI sa validité. Vérifiez que son lieu d'acceuil est suffisant pour acceuillir tous les enfants

     

    Sixième conseil : Renseignez vous sur l'assistante maternelle avant l'embauche

    Votre assistante maternelle vous semble être "la perle rare" que vous n'espériez plus. Pas d'empressement, renseignez vous sur elle, allez discuter avec les parents dans les parcs à proxilité de son lieu d'accueil, appelez la PMI, consultez son livret d'accueil et pourquoi pas, rencontrez les parents des enfants qu'elle garde.

    Un "tournever" trop important sur le livret d'accueil doit vous alerter, généralement une assistante maternelle garde un enfant jusqu'à sa scolarité si ce n'est pas le cas n'hésitez pas à demander pourquoi. Si vous avez le moindre doute dans ses réponses, demander à contacter les parents qui ont retirés les enfants, un NON doit vous alerter!

     

    Dernière conseil : Quelles activités votre assistante maternelle fait avec les enfants

    Votre enfant a besoin de s'épanouir et d'avoir une vie sociale. Il est important que votre assistante maternelle participe à des activités avec d'autres collègues (activités souvent organisées par les relais de la petite enfance).

  • La télévision et les enfants

    La télévision et les enfants

    Bebe tv

    Dès sa naissance, le bébé commence à développer sa connaissance du monde et de lui-même, c’est-à-dire une conscience spécifique et différenciée de son propre corps, grâce à ses actions sur l’environnement. Les nouveaux objets numériques, comme les tablettes tactiles, peuvent être intégrés dans ces apprentissages.
    Malheureusement, la stratégie commerciale et le marketing incitent les parents à mettre très vite leur bébé devant une tablette tactile pour favoriser sa réussite ultérieure rappelle beaucoup celle qui a été utilisée par les fabricants de télévision pour les bébés, avant que plusieurs études ne dénoncent le caractère mensonger de cet argument.

    Bien sûr, les écrans interactifs offrent d’autres possibilités que les écrans non-interactifs, mais, pas plus qu’eux, ils ne peuvent en aucun cas se substituer aux jouets traditionnels.

     


    L’usage des tablettes doit donc obéir à quatre conditions :

    • sur des périodes courtes (dix minutes par jour),
    • toujours accompagné par un adulte,
    • sans autre objectif que jouer,
    • avec des logiciels adaptés.

    Que les parents se rassurent : les bébés qui n’ont pas accès aux tablettes tactiles ne prennent aucun retard. Elles ne sont pas prioritaires à cet âge.

    Les dangers des écrans

    De nombreux travaux montrent que l’enfant de moins de trois ans ne gagne rien à la fréquentation des écrans non-interactifs, c'est-à-dire en pratique de la télévision et des DVD . Les premières études dans ce domaine ont porté sur la prise de poids, puis sur le langage.

    Le « bain linguistique » réel, avec des enjeux émotionnels de communication, est incontestablement plus riche qu’une exposition à un écran. Un consensus scientifique se dégage aujourd’hui pour considérer que l’exposition aux écrans, y compris aux DVD qui prétendent enrichir précocement le vocabulaire, n’aide pas les bébés à apprendre le langage. De façon générale, l’exposition précoce et excessive des bébés aux écrans télévisés, sans présence humaine interactive et éducative, est très clairement déconseillée.
    Ces dangers sont également démontrés pour l’enfant qui joue dans une pièce où la télévision est allumée sans qu’il la regarde.
    Enfin, l’étude la plus récente a montré que les dommages liés à une consommation télévisuelle importante dans les premières années subsistent à l’âge de dix ans.
    Signalons encore que le temps passé par les bébés devant la télé, y compris les programmes des chaînes qui leur sont spécialement dédiées, les éloigne de la seule activité vraiment utile à leur âge : interagir spontanément avec leur environnement grâce à leurs cinq sens. Jouer, toucher, manipuler les objets, se familiariser avec l’espace en trois dimensions est fondamental pour leur développement. L’enfant à cet âge a besoin de se percevoir comme acteur. Au contraire, face à un écran non-interactif, il est non seulement passif, mais soumis à des couleurs et à des sons d’une intensité largement supérieure aux stimulations sensorielles habituelles de sa vie quotidienne. Rien n’y fait sens pour lui.
     

    Avant 3 ans, des repères clairs

     Puisque toutes les études montrent que les écrans non-interactifs ont un effet négatif sur le développement, posez un cadre dès cet âge. La prévention desBebe tv2 usages excessifs des écrans à l’adolescence commence à la Maternelle ! Le poste de télévision dans la chambre est évidemment à proscrire. Ce que vous aurez obtenu de votre enfant à ce moment-là sera autant de gagné lorsqu’il s’agira de contrôler le temps qu’il passe sur un ordinateur.

    N’oubliez pas non plus qu’un enfant est sensible, dès la naissance, à l’imitation. S’il vous voit souvent regarder la télévision, il voudra la regarder. Et s’il vous voit toujours tripoter votre Smartphone, il voudra faire de même. C’est pourquoi, si vous en utilisez un, pensez à le garder éloigné de votre enfant comme beaucoup d’autres objets de la maison doivent l’être.

    Vous pouvez aussi, bien sûr, jouer parfois avec lui en l’utilisant. Si vous préférez la tablette tactile, choisissez une page d’accueil qui convient à votre enfant. Dans les deux cas,  essayez de respecter plusieurs conditions : tout d’abord, restez avec votre enfant quand il l’utilise, vous apprendrez à mieux le connaître et il aura d’autant plus de plaisir à interagir avec cet objet que vous accompagnerez ses performances ; et ensuite, essayez de vous informer sur l’existence de logiciels adaptés à ses possibilités.

    Veillez aussi à ce que cette activité n’écarte pas votre enfant de celles qui sont les plus importantes à son âge, à savoir celles qui impliquent ses cinq sens. La pratique de l’alternance dès cet âge est essentielle. Beaucoup de parents s’extasient devant la capacité de leur bébé à empiler des cubes virtuels sur leur téléphone mobile alors qu’il est incapable d’assembler de vrais cubes en bois ! Et ce n’est pas étonnant, parce qu’un bébé a d’abord besoin de construire ses repères corporels et sensori-moteurs. Et il doit pouvoir pour cela flairer, toucher, porter à la bouche ses objets favoris, les secouer pour voir s’ils font du bruit, les jeter en l’air pour les regarder tomber, courir derrière. Le bébé qui se livre à ces activités construit ses repères spatiaux, découvre les possibilités de son propre corps et apprend à se repérer dans l’espace.

    Après les repères sensori-moteurs, les repères prioritaires pour le jeune enfant sont les repères temporels. Rien ne les installe mieux chez lui que le fait d’écouter une histoire ou de tourner les pages d’un livre d’images. La culture du livre est inséparable de la construction narrative : il y a un avant, un pendant et un après. Elle est également inséparable de la mémoire des événements du passé. Pour comprendre chaque nouvelle situation, il faut se souvenir de ce qu’on a entendu ou lu juste avant.  La capacité de construire une narration constitue le support de l’identité.
    (Extrait du livre Temps d'arrêt : "Bb tv 2013 web 1bb-tv-2013-web-1.pdf (550.78 Ko)" de Serge Tisseron)

     

  • Protéger bébé des moustiques

    Est-il dangereux d’utiliser un répulsif à moustiques sur un bébé de deux mois ?

    De nombreux spécialistes conseillent d’éviter l’application de crème ou de lotion anti-moustique sur la peau d’un bébé de moins de six mois. Le contenu de produits chimiques pourrait s’avérer nocif et allergisant surtout en contact avec la peau fragile du nouveau-né. Quand l’application se fait directement sur la peau, l’absorption peut provoquer une réaction toxique. L’idéal est d’utiliser des moustiquaires et des répulsifs naturels. L’utilisation de bougies à la citronnelle pour chasser les moustiques de la chambre du bébé par exemple.
    Si vous choisissez d’utiliser un répulsif, des spécialistes suggèrent une application sur les vêtements ou sur le linge de lit de votre petit. Attention à ne pas appliquer le produit sur les parties des vêtements susceptibles à être mises dans la bouche du bébé.

     

    Quelle est l’action des répulsifs de moustiques ?

    Les lotions anti-moustiques ne tuent pas les moustiques, lorsque vous vous en vaporisez, les substances chimiques ont un effet répulsif pendant quelques heures. L’efficacité varie en fonction de la composition du répulsif.

    Quel choix de répulsif sur le marché?

    Il existe plusieurs r&épulsifs sur le marché, il faut bien choisir. Les répulsifs peuvent être:
    - fabriqués à partir des produits chimique synthétiques,

    - fabriqués à partir des dérivés de plantes, tels la citronnelle, la menthe poivrée ou l’eucalyptus

    - les plantes comme l’œillet d’Inde, la citronnelle et les géraniums qui repoussent les moustiques.

    Les répulsifs composés de substances chimiques synthétiques et des dérivés de plantes se trouvent sous forme de crème, lotion, bombe aérosol, lingette, stick à bille, mousse, diffuseur de liquide, aérosols, serpentin.

    Il existe des appareils électriques qui utilisent des ultrasons pour repousser les moustiques.

    Comment bien choisir son répulsif?

    Choisir le répulsif le plus efficace dépendra de vos besoins. Le tableau ci-dessous explique un grand choix des répulsifs disponibles sur le marché. Egalement y figurent les précautions de sécurité à connaître.
     

     
    Type Efficacité Point négatif Précautions
    Crèmes, sticks à bille, lingettes, lotions Efficace à l'intérieur Si vous appliquez directement sur la peau fragile de votre enfant une reaction allergique peut être provoquée. Assurez vous de prendre une bonne marque qui montre clairement la composition et pourcentage de chaque element. Demander avis à votre pédiatre avant d'en utiliser pour un enfant moins de trois mois.
    Vaporisateur Efficace à l'intérieur Emét la fuméé lorsque chauffé Si vous comptez utiliser un vaporisateur ne mettez jamais votre bébé dans la pièce lorsque l'appareil est en fonctionnement. Y rentrer avec votre bébé une fois l'appareil éteint.
    Sprays et mousses Efficace à l'intérieur et l'extérieur dans un rayon limité La fumée nocive dans les vapeurs pourrait être inhalée Peut provoquer des allergies et problèmes respiratoires
    Coils Efficace à l'extérieur dans un rayon limité Serpentins dégagent de la fumée lorsq'ils sont allumés Peut provoquer des allergies et des problèmes respiratoires.
    Mats Efficace à l'intérieur Emet la fumée quand allumé provoquer des allergies at problèmes respiratoires
    Huiles essentielles telles la citronelle, huile de neem etc. Efficace en application directe Peut provoquer des récations allergiques sans efficacité prolongée Les huiles essentielles sont puissantes et ne devraient pas être utilisées directement sur la peau du bébé ni un enfant plus âgé.

     

    Des produit naturel pour repousser les moustiques ?

    L’idée d’ailleurs : La fumée obtenue en brûlant des feuilles de neem ( les feuilles d’un arbre poussant dans de nombreux pays sub-sahariens) est utilisée comme répulsifs à moustiques dans de nombreuses familles en Inde. L’huile essentielle de neem, la citronnelle, la menthe poivrée, et l’eucalyptus sont reconnus comme des répulsifs efficaces . Toutefois, l’application directe d’une huile essentielle sur la peau n’est pas conseillée. L’astuce est de mettre de l’huile essentielle sur un morceau de tissu et de le poser près du lit ou aux abords des fenêtres.

    Comment utiliser les huiles essentielles ?

    Pensez toujours à diluer les huiles essentielles avant leur utilisation. Rappelez-vous qu’elles sont fortes ! Evitez l’application directement sur la peau de bébé. La bonne idée : utilisez quelques gouttes de ces huiles essentielles lorsque vous lavez le sol. Les bestioles ne pourront pas rentrer et leurs effluves parfumeront agréablement votre maison. Prenez soin de placer les flacons hors de la portée des enfants.

    Comment éloigner les moustiques ?

    Quelques idées pour les chasser !

    - La propreté à la maison et ses environs. Banissez les eaux stagnantes!

    Les moustiques se reproduisent dans les eaux stagnantes comme dans les glacières, les pots de fleurs, les égouts, les petits bassins, les vasques pour oiseaux, les gamelles à eau des animaux domestiques. Il faut entre 7-10 jours pour voir la naissance d’un moustique, en changeant l’eau régulièrement des eaux stagnantes, on évite les naissances des bestioles !

    - Eviter les couleurs vives et foncées.

    Les insectes seraient attirés par les couleurs vives et foncées. Habillez votre enfant, si possible, avec des couleurs claires. Choisissez des vêtements qui ne lui laissent pas trop sa peau apparaître. Optez pour des manches longues et des pantalons en tissus très légers.

    - Eviter les parfums à note fleurie

    Eviter les lotions, les savons, les huiles ou parfums fleuris ; ils attireraient les insectes. Ne laissez pas de la nourriture sans emballage en particulier dans la chambre de bébé.

    - Accrocher des moustiquaires à vos portes et fenêtres

    La plupart des insectes s’infiltrent dans la maison à l’aube, au crépuscule, ou en début de soirée. Attention aux ouvertures permanentes comme les bouches d’aération par exemple, les insectes passeront. L’idéal est de protéger ses espaces avec un grillage très fin ou un morceau de moustiquaire. Les insectes ne pourront pas rentrer et l’air pourra quand même circuler.

    - Installez une moustiquaire autour du lit

    C’est pour moi le meilleur réflexe pour protéger les nouveaux nés. Assurez-vous juste de ne laisser aucun espace pour qu’un moustique s’introduise dans l’espace protégé de bébé.

  • DANGER bébé a un coup de soleil !

    Vous aviez pourtant pris toutes les précautions nécessaires pour éviter tout coup de soleil à votre bébé, mais votre enfant en a tout de même attrapé un. Comment réagir face à ces brûlures ?

    Les différents types de coups de soleil

    Savez-vous vraiment ce qu’est un coup de soleil (aussi appelé érythème actinique) ?

    « C’est une "brûlure" de la peau liée à une trop forte exposition aux ultraviolets. Les premiers signes apparaissent quelques heures après l’exposition.

    Il existe deux intensités de coups de soleil :

    • La brûlure du premier degré : elle se manifeste par des rougeurs juste après l’exposition solaire, pouvant au maximum s’accompagner d’un œdème (épaississement de la peau). Vous pouvez la soulager à la maison.
    • La brûlure du deuxième degré dans les cas les plus sévères : vous voyez apparaître des cloques d’eau sur la zone inflammatoire. Ce type de brûlure est très grave, et il faut consulter

    Dans le moindre doute, consultez un médecin ou allez montrer votre enfant à un pharmacien, il saura vous aider et vous donner le niveau de brûlure de votre enfant.


    Que faire en cas de coup de soleil ?

    Avant toute chose, il est important de préciser que les enfants de moins de 3 ans ne devraient pas avoir de coups de soleil. Ils n’ont pas besoin d’aller au soleil. Ils ont de la vitamine D prescrite par le pédiatre, il n’y a donc aucune raison de les exposer. Je tiens tout de même à rappeler que les coups de soleil de l’enfance sont associés à un risque accru de cancer cutané, notamment le mélanome.
    Vous devez donc protéger vos enfants du soleil. Si toutefois, l’un d’eux était touché par les rayons, voici quelques conseils.


    Pour la brûlure du premier degré : Il n’y a qu’une chose à faire : mettre de la crème hydratante. Une astuce en plus : la mettre au réfrigérateur pour qu’elle soit fraîche et pour pouvoir ainsi soulager la sensation de chaleur. Évitez en revanche de rester trop longtemps sous un filet d’eau froide, car cela assèche la peau. Vous pouvez faire des petites douchettes de quelques minutes, mais pas plus. Dans les quarante-huit heures, la rougeur disparaîtra.
    Bien évidemment, vous n’exposerez pas votre enfant le lendemain, ni les jours suivants. Ce n’est pas parce que votre enfant a eu un coup de soleil à un endroit qu’il ne peut pas en avoir un autre au même endroit. Pensez à demander conseil à votre médecin, et posez-lui toutes vos questions concernant la protection solaire.

     

    Pour la brûlure du deuxième degré : S’il y a des cloques, vous devez absolument consulter un médecin. Il y a des soins particuliers à pratiquer, vous ne pouvez pas les faire seuls. Les médecins doivent aussi évaluer l’extension de la brûlure. S’il y a une cloque, cela peut signifier qu’une grande zone peut décoller. L’enfant peut être déshydraté, comme un grand brûlé. Il sera aussi traité par antalgique.

     

    ATTENTION: on n’expose JAMAIS les bout’choux avant 6 mois.

    Au dela de 6 mois, rappel des règles de base :

    On boycotte la plage et le soleil pendant le créneau à haut risque « 12H-16H.

    On tartine Bébé d’écran total 15mn avant l’exposition, et on recommence l’opération toutes les heures. On mise sur la double protection crème+tee-shirt en coton clair ; rappelez vous que le coup du "tee-shirt mouillé" n’est d’aucune utilité, au contraire, il laisse alors passer les UV.

    Sur la tête, chapeau obligatoire, à large bords, noué sous le menton pour bien rester en place.

    on investit dans une invention ultra-futée, la tente anti-ultraviolets !

    On suit les mêmes consignes à la montagne, où le soleil est encore plus dangereux.

     

    Dans le moindre doute, n'hésitez pas à consulter un médecin !

  • C'est l'été, votre bébé doit se protéger du soleil

    Le soleil est-il bon pour votre bébé? Oui, mais en très très petite quantité. On parle de moins de 5 minutes par jour parce que la peau de bébé est vraiment délicate.

    Une exposition des mains, des pieds et du visage durant 5 minutes chaque jour suffit à emmagasiner la vitamine D nécessaire à la santé de ses os et de ses dents. Même si votre bébé doit être exposé au soleil durant 2 minutes, on le protège avec de la cème.

    Bébé au soleil, oui mais pendant combien de temps?

    Nous ne le dirons jamais assez, la peau de bébé est mince et son degré de tolérance est vraiment très bas, voire absent. C'est pourquoi il est recommandé de ne pas exposer les bébés de moins d'un an à la lumière directe du soleil. Recouvrez la poussette d'une couverture ou d'un parasol, utilisez un parapluie pour faire de l'ombre ou installez-vous dans un endroit ombragé.

    N'exposez jamais votre bébé entre 11h00 et 16h00, les rayons du soleil sont trop puissants. Évitez surtout l'heure du midi alors que le soleil est au zénith. Les nuages laissent passer les rayons néfastes du soleil, et donc, même par temps nuageux, on "crème" bébé

    Quelle crème pour protéger votre bébé?

    L'ombre, les vêtements, les chapeaux, les parasols, les ombrelles sont les meilleures crèmes pour protèger votre bébé.

    On choisit une crème avec un indice IP30 qui protège contre les UVA et les UVB. Appliquez une petite quantité du produit aux endroits exposés de la peau qui ne sont pas couverts par les vêtements, par exemple le visage, le cou, le dos des mains, les pieds, en évitant le contour des yeux et de la bouche.

    Lors de l'achat de votre crème vérifiez les ingrédients, bannissez les crèmes contenant des parfums ou de l'alcool

    La plupart des produits solaires contiennent des filtres chimiques ou des filtres minéraux ou les deux.

    - Les filtres minéraux (des crèmes dites « bio ») sont propres pour l'environnement et hypoallergéniques. Ils étaient au début moins appréciés des vacanciers car plus difficiles à étaler et plus visibles, mais il s'agit d' un défaut corrigé dans les versions actuelles. Cette correction est obtenue en utilisant des nanoparticules, dont les effets sur l'environnement et la santé restent à évaluer.

    - Les filtres chimiques sont plus faciles d'usage mais ils polluent l'eau, sont difficiles à éliminer, même par les stations d'épuration, et peuvent s'avérer dangereux s'ils sont ingérés par l'homme. Les effets négatifs des filtres chimiques sur l'environnement sont attestés par plusieurs études scientifiques

    Appliquez la crème 30 minutes avant de sortir pour lui laisser le temps de bien pénétrer. N’oubliez pas son cou, ses oreilles, le dos des mains et le dessus des pieds!

    Remettez de la crème aussi souvent que nécessaire par exemple après la baignade ou toutes les deux heures.

     

    Comment habiller bébé au soleil?

    Il est fortement conseillé que sa peau délicate soit la plus couverte possible, mais pas de vêtement trop épais, pas de laine ou de vêtements trop chaud en plein été!

    Une chemise légère et un pantalon large en coton, un chapeau en tout temps, idéalement avec des rebords qui font de l’ombre, c'est la tenue idéale!

    S’il fait très chaud, mouillez ses vêtements, il aura un peu de fraicheur ainsi. Faites comme moi, emportez avec vous un brumisateur pour rafraichir les enfants de temps en temps, vous verrez, bébé adore!

     

    Des Lunettes de soleil pour votre bébé?

    Les lunettes de soleil ne sont pas un accessoire de mode! Il faut faire très attention! Vous pouvez être tenté d'acheter des lunettes de soleil au magasin à 1 €, mais vaut mieux payer un peu plus cher et avoir une réelle protection pour les yeux de votre bébé. Achetez des lunettes certifiées CE

    Les boutiques de vêtements pour enfants en vendent de bonne qualité mais pour ma part je privilégie les opticiens. Prévoyez débourser entre 15 et 30 € votre enfant en vaut la peine.

    Pensez à l'eau !

    Bébé est fragile et se déshydrate très rapidement! Si vous allaitez, vous lui donnez le sein plus souvent par temps chaud. S'il boit des biberons de préparations lactées, dès l'âge de 4 mois, vous pouvez lui donner de l’eau

     

  • Que faire lorsque votre bébé pleure

    Pourquoi les bébés pleurent-ils ?

    Tous les bébés pleurent alors pas d'inquiétude c’est tout à fait normal. Même les nourrissons en parfaite santé pleurent et parfois entre une à trois heures par jour. PAS DE PANIQUE !

    Votre bébé est totalement dépendant de vous et a besoin de vous pour se nourrir, pour recevoir toute l’affection qu'il a besoin et le réconfort nécessaires à son développement. Pleurer est donc un moyen pour lui d’exprimer ses besoins et d’attirer votre attention. Il communique avec vous à sa manère.

    Il est toujours difficile de comprendre ce que bébé veut vous dire lorsqu'il pleure :

    a-t-il faim, froid, soif, s'ennuie-t-il, veut-il un câlin, veut-il de l'attention, souffre-t-il ? Les premiers jours avec bébé sont souvent déroutants, vous n’êtes pas encore sûre de ce que veut votre enfant lorsqu'il pleure. C'est souvent une source d’inquiétude pour les parents.

    Il est primordial de rester confiant, donnez vous du temps pour reconnaître les différents pleurs de votre bébé et à anticiper ses besoins. En grandissant votre bébé découvrira d’autres façons de communiquer avec vous et notamment à maîtriser les échanges de regard, à faire du bruit et à sourire. Il aura ainsi moins besoin de pleurer pour attirer votre attention.

    Certains bébés pleurent beaucoup plus que d’autres, ou à des moments particuliers de la journée, souvent en fin de journée et le soir. Si vous avez du mal à calmer votre bébé, peut-être essaie-t-il de vous dire :

    - J'ai faim

    La faim est souvent à l’origine des pleurs des bébés et plus un bébé est jeune, plus il y a de chance qu’il ait faim.
    Le petit estomac de votre bébé ne peut pas contenir grand chose. Par conséquent, si votre bébé pleure, proposez-lui du lait. Votre enfant a peut-être faim même si son dernier repas est récent. Les premiers jours qui suivent la naissance de votre bébé, il vous faudra de toute façon probablement nourrir souvent votre enfant afin de favoriser la montée de votre lait maternel. Si vous lui donnez le biberon, il n’aura peut-être pas faim s’il a été nourri depuis moins de deux heures. Votre bébé ne s’arrêtera peut-être pas de pleurer immédiatement, mais laissez-le manger s’il en a envie.

    Ma couche est sale

    Votre bébé râlera probablement s’il est trop serré dans ses vêtements ou si sa couche est mouillée ou sale. À l’inverse, certains bébés ne sont pas du tout gênés d'avoir une couche pleine et s’y sentent plutôt au chaud et à l'aise. Mais si la peau déjà est irritée, il y a de fortes chances qu’il pleure.
    Le fait de changer la couche de votre bébé peut suffire à le calmer. Assurez-vous aussi que les languettes autocollantes ne sont pas trop serrées et que votre enfant est à l’aise dans ses vêtements. Vérifiez si les fesses de votre bébé présentent des rougeurs auquel cas il vous faudra crêmer ses fesses pour le soulager.
     

    J'ai trop froid ou j'ai trop chaud

    Certains bébés détestent qu'on change leur couche ou prendre des bains. Ils ne sont pas habitués à la sensation de l'air froid sur la peau et préféreraient être emmitouflés bien au chaud. Ne perdez pas de temps lors du change de votre bébé, avec l'habitude vous apprendrez à changer la couche de votre enfant en un temps record.
    Faites attention à ne pas trop couvrir votre bébé, il pourrait avoir trop chaud. Souvent votre enfant se sentira à l’aise avec une couche de vêtement de plus que vous. Si la température est élevée, un body et une couche devraient suffire.
    Utilisez des draps et des couvertures en maille aérée pour son berceau ou son couffin plutôt qu’une petite couette, vous pourrez ainsi ajouter ou enlever quelques couches si nécessaire. Vous pouvez vérifier si votre bébé a trop chaud ou trop froid en touchant simplement son ventre : s'il a trop chaud, enlevez une épaisseur ; ajoutez-en une s'il a trop froid.
    Ne vous fiez pas à la température des mains ni des pieds de votre bébé car ils sont généralement froids. Maintenez la température de la chambre de votre enfant à 18°C et allongez votre bébé sur le dos quand vous le couchez, les pieds au fond de son berceau. De cette façon, il ne s’enfoncera pas trop loin sous les couvertures et n’aura pas trop chaud .

    J'ai besoin d'un câlin !

    Certains bébés ont un grand besoin de câlins, de contacts physiques pour être rassurés pour se sentir bien. Votre enfant a peut-être simplement envie que vous le preniez tendrement dans vos bras. Certains parents craignent que leur enfant ne devienne capricieux s’ils le portent trop souvent, mais durant les premières semaines de vie, il n’y a pas de raisons de s’inquiéter. Un nouveau-né a vraiment besoin d'être rassuré physiquement alors usez-en.
    Votre bébé aimera probablement se sentir au chaud et en sécurité comme il l’était pendant tous ces mois de grossesse. Emmaillotez-le dans sa couverture pour recréer ce sentiment de réconfort si nécessaire.
    À l’inverse, il se peut aussi que votre petit n’aime pas être enveloppé et qu’il préfère être rassuré en vous écoutant lui chanter une berceuse. Si vous tenez votre bébé contre vous, il se calmera peut-être en entendant les battements de votre cœur. Généralement le câlin est une touche d'affection magique pour calmer votre enfant.

    J'ai sommeil

    On serait tenté de croire que les nourrissons s'endorment n’importe où et à n’importe quel moment. Et pourtant de nombreux bébés ont du mal à trouver le sommeil notamment s’ils sont très fatigués. Observez votre bébé et vous apprendrez vite à repérer les signes de fatigue. Si votre bébé est grognon ou qu’il pleure, s’il est inhabituellement calme et immobile ou si son regard est perdu dans le vide, il y a des chances pour qu’il ait sommeil.
    Si votre bébé a été très sollicité par des visiteurs ou lors d'une promenade, il a peut-être été trop stimulé. La lumière, le bruit, passer de bras en bras, tout cela peut être trop difficile à gérer pour un bébé. Quand vient l’heure d’aller dormir, votre enfant a du mal à se clamer et retrouver la sérénité. Il arrive que certains bébés pleurent davantage quand il y a du monde à la maison ou en fin de journée. C’est une façon pour eux de dire qu’ils en ont eu assez pour la journée. Emmenez alors votre enfant dans un endroit calme pour l’éloigner de tous bruits et lui permettre de se calmer .

    Je ne me sens pas bien

    Votre bébé pleure peut-être parce qu’il s’énerve facilement. Il lui faut du temps pour s’habituer à tout ce petit monde qui l'entoure. Le tempérament de votre bébé est peut-être celui d’un enfant qui pleure beaucoup et qui n’aime pas être sans cesse manipulé. Adaptez vous en conséquence.
    Mais il se peut que votre bébé ait été nourri, qu’il soit confortablement installé et que malgré tout il continue à pleurer, provoquant chez vous une certaine inquiétude. Observez les changements dans le comportement de votre bébé. Si quelque chose ne va pas, il pleurera certainement différemment par rapport à d’habitude. Apprenez à écouter les pleurs pour mieux les appréhender et les comprendre. Ses pleurs pourront être plus faibles, plus pressants, continus, aigus. Votre enfant sera particulièrement grognon et vous aurez peut-être du mal à le calmer. Et si votre bébé a l'habitude de pleurer beaucoup et que soudain il devient très, très calme, c’est aussi un signe à ne pas négliger.
    Personne ne connaît mieux votre bébé que vous. Si vous avez l’impression que quelque chose ne va pas, consultez sans hésitation votre médecin généraliste ou votre pédiatre, ils prendront toujours au sérieux vos inquiétudes. Appelez sans hésiter votre médecin ou pédiatre si votre bébé a des difficultés à respirer quand il pleure ou si ses pleurs s’accompagnent de fièvre, de vomissements, de diarrhée ou de constipation.

    Je ne sais pas de quoi , mais j'ai besoin de quelque chose...

    Vous aurez parfois du mal à comprendre la signification des pleurs de votre bébé. Celui-ci traversera des périodes d’agitation et vous n’arriverez pas toujours à le calmer. Ne vous inquiétez pas, c’est normal. Ces moments peuvent durer de quelques minutes à plusieurs heures consécutives. Sachez que les coliques peuvent provoquer des pleurs inconsolables qui vont et viennent. Si votre bébé a des coliques, attendez-vous à le voir pleurer et à ce qu’il refuse que vous le consoliez. Il arrive que certains bébés serrent fort les poings, remontent les genoux contre leur ventre et se cambrent, cela est un signe que vous ne devez pas négliger.
    Il n’existe pas de traitement magique contre les coliques qui souvent ne durent pas plus de trois mois. Même si cela peut sembler être une éternité quand vous vivez cette période, le développement de votre bébé n’en sera pas affecté.

     

    Et si après mon bébé pleure toujours, que faire ?

    Vous apprendrez à connaître la personnalité de votre bébé et vous saurez quelles petites méthodes fonctionnent mieux que d'autres pour le consoler. Si un câlin ne suffit pas, voici d’autres suggestions :

    Adaptez le bon rythme
    Dans votre ventre, votre bébé pouvait entendre les battements réguliers de votre cœur, c’est pourquoi aujourd’hui il aime tant être collé contre vous. Le rythme régulier de la machine à laver, le bruit de l’aspirateur ou du sèche-cheveux peuvent également bercer votre bébé. Attention, ne placez jamais votre enfant sur le dessus d’une machine à laver ou sur un sèche-linge dans un transat ou couffin. Diffuser une musique douce ou chantez lui une berceuse.

    Bercez votre bébé
    La plupart des bébés aiment être bercés. Vous pouvez :

     

    - bercer votre bébé en marchant,

    - vous asseoir, vous allonger avec votre bébé contre vous,

    - placer votre bébé dans une balancelle,

    - promener votre bébé pour un petit tour en voiture,

    - promener votre bébé dehors en poussette.

    - mettre bébé contre vous en lui tapotant doucement le dos


    Lui faire un massage.


    Massez doucement le dos ou le ventre de votre bébé avec de l’huile d'amande douce ou une crème pour qu’il se détende. Si votre bébé a des coliques ou s’il pleure beaucoup, un massage du ventre peut lui faire le plus grand bien. Des caresses dans le sens des aiguilles d’une montre aident à évacuer les gaz et les selles de votre bébé et à le soulager. C’est une façon pratique de calmer votre bébé.

    Et si vous changiez de position lors des repas

    Certains bébés pleurent pendant ou après les repas. Si vous allaitez votre enfant, vous vous rendrez certainement compte qu’une bonne position lors de la tétée permet de nourrir votre enfant dans le calme et sans pleurs. Veuillez à bien lui faire son rot après la tétée ou le biberon en le plaçant sur votre épaule.
    Maintenant, si votre enfant pleure tout de suite après son repas, c’est tout simplement que peut-être qu’il a encore faim.

    Le besoin de succion de votre bébé

    Chez certains nouveau-nés, le besoin de succion est très fort. Le fait de sucer votre sein lors de l’allaitement, un doigt propre ou une tétine suffiront parfois à apaiser votre bébé. La succion permet de ralentir son rythme cardiaque, de détendre son ventre et de l’aider à se calmer.

    Donnez un bain chaud à votre bébé pour le calmer

    Un bain chaud peut aider votre bébé à se détendre et à se calmer. Vérifiez la température de l’eau avant d’y déposer votre bébé. N’oubliez pas que l’immersion dans l’eau peut déclencher encore plus de pleurs.

    Maintenant, rappelez-vous qu’il est normal qu’un bébé pleure et que la santé de votre enfant n’en est pas affectée. Le simple fait d’accepter d’avoir un bébé qui pleure beaucoup peut aider. Cela vous évitera de chercher sans cesse l’origine de ces pleurs et de culpabiliser.

    En général les pleurs de votre bébé ne vont durer qu’un temps. Être parent d’un nouveau-né n’est pas de tout repos, et d’un nouveau-né qui pleure beaucoup encore moins. N’hésitez pas à demander de l’aide autour de vous quand vous en avez besoin avant d’être submergée.

    Soyez rassurée, avec l'âge votre bébé apprendra d’autres façons de communiquer ses besoins et les pleurs s'apaiseront tout naturelement.

  • 10 règles pour embaucher une assistante maternelle agréée

    Règle n°1 : Faire un tour à la mairie de votre ville. 
    Les assistantes maternelles agréées sont toutes répertoriées à la Mairie. Les listes sont mises à jour selon les disponibilités de chacune. Sélectionnez cinq ou six candidates, pas plus car un surnombre ne fera que vous emmener un peu plus loin dans le doute. Fréquentez les parcs d’enfants, observez les nounous présentes, questionnez les parents sur la perle rare que vous cherchez, ils ont une véritable expérience.

    Fuyez les sites de petites annonces gratuits qui sont immergés par de la publicité. Même si vous cherchez une bonne affaire sur leboncoin lors de l'achat d'une voiture, votre assistante maternelle n'y est surement pas ;-). Privilégiez les sites spécialisés sans pub.

     

    Règle n°2 : Faire passer deux entretiens à la nounou potentielle
    Le 1er rendez-vous s’effectue entre l’assistante maternelle et les parents, le second entre l’enfant et la nounou. Le premier regard échangé avec l’enfant est souvent décisif prêtez y une véritable attention. Pour une relation pérenne et épanouissante, un bon feeling entre la nounou et la famille est plus que conseillé !

    Règle n°3 : Poser toutes les questions administratives
    Il ne faut pas hésiter à poser toutes les questions qui passent par la tête : date du début du contrat, horaires, jours de présence, type de domicile, jardin, distance entre les deux domiciles, salaire, congés payés, nourriture pour bébé… On pense à tout pour être certain de n’avoir rien oublié. Demandez les relations que l’assistante maternelle peut avoir avec la mairie, la PMI, les pédiatres, les autres assistantes maternelles. Consulter le livret d’accueil que l’assistante maternelle doit tenir à jour, contrôler le temps que la nounou garde les enfants. Demandez à votre assistante maternelle les coordonnées de parents qui n’ont pas laissé leur enfant durant une longue période. Si votre candidate change trop souvent ce n’est peut-être pas bon signe.

    Règle n°4 : Observer les manières de la nounou
    Lors de l’entretien, il ne faut pas culpabiliser si l’on examine de près le comportement de la nounou potentielle : sa ponctualité, son hygiène, son élocution, sa personnalité, son attitude avec votre enfant mais surtout son comportement avec les autres enfants. Ne pas s’arrêter sur sa première impression, mais de petits gestes, un regard, une façon de s’exprimer peuvent aider à faire son choix définitif. L’assistante maternelle ignore-t-elle les autres enfants lorsque vous êtes présent, si tel est le cas, posez-vous les bonnes questions. Bannissez la nounou qui tente vous faire un moment de séduction, elle doit rester naturelle.

    Règle n°5 : Se renseigner sur les autres enfants
    Demander l’âge des autres enfants gardés peut éclairer sa lanterne afin de savoir dans quelles conditions son enfant évoluera. Une nounou débordée ou s’occupant de nourrissons ne pourra peut-être pas être aussi présente pour tous les bambins. Une nounou entourée que de plus jeunes n’est pas forcément l’idéal pour éveiller son enfant car les plus grand feront grandir votre enfant plus vite.

    Règle n°6 : Visiter le lieu d’accueil
    Connaître le logement de la nounou. Cette visite doit vous rassurer et vous pourrez ainsi vérifier tout ce qui concerne la sécurité, la propreté, la quantité de jouets suffisante ou non, la luminosité des pièce, le jardin, le parking pour déposer et chercher son enfant. Le lieu où votre enfant va évoluer mais aussi où il sera changé, ou il dormira. Quel type de mobilier, votre enfant aura-t-il un vrai lit ou tout simplement un lit parapluie ? Vérifiez la propreté des lits, des sols et du lieu de vie en général. Les enfants ont-ils des lieux interdits dans le lieu d’accueil ? Demandez à revenir en dehors des moments de garde et en présence des membres de sa famille.

    Règle n°7 : Rencontrer tous les candidats avant son choix définitif
    Même si le choix est presque définitif sur un profil en particulier car vous avez un bon feeling, n’allez pas trop vite, prenez le temps de rencontrer toutes les assistantes maternelles agréées que vous aurez selectionné dans votre liste. Une heureuse surprise est si vite arrivée.  Faire passer des essais sur un après-midi pour observer la relation enfant/nounou peut aider pour confirmer ou non son choix final.

    Règle n°8 : Tester l’inventivité et les réflexes de la nounou 
    On n’hésite pas à lui faire passer un petit test avec quelques questions bien ciblées :

    - si mon enfant s’ennuie et qu’il pleut, que proposez-vous comme activités, en dehors de la télé ?

    - que vous inspirent une simple feuille de papier et un crayon ?

    - quelle histoire pour petits préférez-vous raconter ?

    - Participe t elle à des activités avec d’autres nounous ?

    Vous avez besoin de savoir si la nounou est prête à s’investir totalement dans l’épanouissement de votre enfant. 

    Règle n°9 : Aborder les questions de valeur
    Les valeurs familiales doit être au cœur des interrogations. La nounou saura s’adapter, ant que ces valeurs sont réalisables. Il ne faut pas hésiter à demander aux nounous si elles se sentent capables de prendre le relais lorsque les parents ne sont pas là pour transmettre leurs valeurs. Cela évitera de ne pas perturber le quotidien de l’enfant. Demandez ce qui se passe lorsque vous serez en retard pour venir cherchez votre petit trésor ?

    Règle n°10 : Tester ses connaissances en sécurité
    Aucun parent n’est parfait mais il faut questionner la candidate sur les règles de sécurité, sa réactivité en cas d’accident est un bon test pour connaître son adaptabilité suivant les situations. Ne pas hésiter à lui demander de conter des situations délicates pour lesquelles elle a su trouver une solution. 

    Pour finir enfin, votre assistante maternelle est agréée pour un nombre déterminé d’enfants. Si votre assistante maternelle agréée vous propose de garder votre enfant en partie ou complètement sans être déclarée, FUYEZ !

  • Tous les risques d'une assistante maternelle non agréée ou non déclarée

    Vous pourriez être tenté de faire appel à une nounou au "black", histoire de vous faciliter un peu les contraintes administratives et d’économiser quelques euros.

    Attention, employer une assistante maternelle agréée et non déclarée peut se révéler être une très mauvaise option. Les risques sont importants pour l’assistante maternelle mais surtout pour les parents. Voyons pourquoi.

    Quels sont les risques pour une assistante maternelle agréée ?

    • L’assistante maternelle non agréée ou qui ne se fait pas déclarer et defacto travaille "au black", les parents et la CAF ne paient pas les cotisations à l’URSSAF. La nounou n’a pas de couverture au niveau sécurité sociale et donc en cas de maladie ou de maternité, elle n’obtiendra aucune indemnité. Sa future retraite est compromise ainsi que le droit au chômage à la fin de son contrat. Même si la nounou est une ayant droit de son époux pour les remboursements des soins, il y a des avantages à cotiser à la sécurité sociale.
    • Dans le cas où l’assistante maternelle touche des indemnités chômage, de maternité, de maladie, ou bénéficie de l’allocation parentale d’éducation, elle risque de devoir rembourser tout ce qu’elle a perçu et peut même être passible d’une lourde amende.
    • Elle travaille dans des conditions précaires sans contrat. La nounou "au noir" peut perdre son emploi sans aucun préavis et n’a aucun moyen de recours. Si elle n’est pas payée pour ses services, elle n’aura aucun moyen de contester, ni de se présenter devant un tribunal pour réparation des dommages subis.

    Quels sont les risques pour les parents qui acceptent ?

    • Faire appel à une assistante maternelle "au noir" est formellement interdit. De plus, cela n’apporte aucun avantage aux parents mais au contraire les contraintes et les risques sont énormes. Il y a même la possibilité de dépenser plus en employant une assistante maternelle qui n’est pas en règle car les aides financières auxquelles ont droit les parents ne seraient pas versées donc aucune réduction d’impôt ne serait possible, ni l’accès à la participation de la CAF.
    • Si l’infraction des parents était dénoncée, ces derniers risqueraient de payer gros. Ils seraient contraints à payer des dommages et intérêts au profit de la nourrice, équivalent à environ 6 à 12 mois de salaire en plus d’amendes, notamment au profit des Assedic.
    • Si la nourrice apportait la preuve qu’elle a travaillé, elle pourrait demander à être déclarée et même de se retourner contre les parents pendant une période de 5 ans.
    • Si un accident du travail survenait, la sécurité sociale ne prendrait pas en charge la nourrice qui pourrait se retourner contre les parents. Aucune assurance professionnelle ne couvrera votre enfant en cas d'accident

    Faire appel à une nounou "au noir" présente trop de désavantages que d’avantages. Vous risquez de payer au centuple les quelques euros économisés.

    Pour vous, et surtout pour la sécurité de votre enfant, faire appel à une assistante maternelle agréée vous offre des avantages et des garanties.

    Les assistantes maternelles agréées sont encadrées et ont suivi des formations avant de recevoir leur agrément. Le domicile où elles accueillent votre enfant a aussi fait l’objet d’améliorations et de contrôles de la part de la PMI; ce qui est rassurant.

    Si une assistante maternelle vous propose de garder votre enfant "au black" ou en dehors du cadre légal de son agrément FUYEZ !

  • Interview d'une assistante maternelle agréée: Laetitia COVELLI

    Anne: Bonjour Laetitia, tu es assistante maternelle agréée à st laurent du var depuis combien d'année? Peux tu nous dire si cela t'a demandé une formation et un investissement personnel.
    Laetitia COVELLI: Bonjour Anne, je me présente laetitia covelli j ai 42 ans et j exerce le métier d assistante maternelle depuis maintenant six ans  avec toujours autant de passion. J'ai un agrément pour garder trois petits bouts. Je n'ai pas d' enfants à charge et je peux donc pleinement me consacrer aux petits que je garde. J'ai suivi une formation obligatoire et passer un examen qui correspond au premier module du CAP petit enfance. J'ai également suivi  un stage de premier secours et un stage en crèche collective.

    J ai commencé à exercer dans une crèche familiale pour apprendre mon métier auprès d'une Educatrice et me former pour connaître au mieux 
    l ' univers des petits que ce soit pour les soins,les jeux éducatifs, l'alimentation et apprendre à organiser au mieux mes journées


    Anne: Garder des enfants nécessite d'avoir du matériel de puériculture adéquat. En tant qu'assistante maternelle agréée as tu dees aides particulières pour t'équiper?
    Laetitia COVELLI: En ce qui concerne l'équipement à mon domicile  il y a des jeux pour les  bébés, pour les moyens et les plus grands tout le monde trouve son bonheur. J'ai également installé un grand coffre à jouets dans mon salon pour que les enfants ne se sentent pas isolés dans la chambre au moment des jeux libres.


    Anne: As tu des animaux domestiques, si oui lesquels ? Existe t il une règlementation sur les animaux domestiques?
    Laetitia COVELLI: J'ai un adorable bichon femelle  que les enfants adorent. Un animal est un plus dans l'univers des enfants. Ils apprennent la tendresse et la douceur et une vraie complicité se crée entre l'enfant et l'animal. Nous avons l'obligation chaque année de mettre à jour ses vaccins et le chien ne doit pas appartenir à une catégorie  de race dangereuse. Un certificat du vétérinaire sera remis à la puéricultrice de l assistante maternelle.


    Anne: Penses tu que la présence d'un animal domestique peut représenter un danger pour les enfants? Est-ce selon ton avis un plus dans la garde des enfants?
    Laetitia COVELLI : Tout est très réglementé et très encadré et je suis profondément convaincue que si l'on éduque  l'animal  et les enfants il n y a aucune raison que cela se passe mal. A nous en tant que professionnel de surveiller tout ce petit monde


    Anne: En quelques mots, peux tu nous décrire l'univers où tu garde les enfants ? As tu un jardin? Une piscine?
    Laetitia COVELLI: J'ai une chambre remplie de jolies couleurs et de jouets destinés aux petits et un grand jardin pour se défouler avec des trotteurs  des ballons (tout pour ravir les petits ) et des jeux d'eau quand il fait chaud.

     

    Anne: Penses tu qu'un jardin est un plus pour les enfants ?
    Laetitia COVELLI: Les enfants adorent jouer en extérieur et c'est vraiment un plus pour les accueillir même si la plupart du temps le matin nous sommes en ballade.

    Anne: Comment concilies tu ta vie professionnelle et ta famille ? Comment ta famille partage t elle les moments en présence des enfants
    Laetitia COVELLI: Il n y a aucun souci entre ma vie privée et professionnel  Les parents sont toujours très respectueux et je n ai jamais eu le sentiment de me faire envahir. Il faut toujours beaucoup de communication et de respect mutuel,c est la base d'une bonne entente.

    Les petits font partis de ma vie puisqu il partage ma maison et mon mari les adore mais reste toujours discret et n'intervient jamais dans mon travail
     

    Anne: Quels sont, en quelques mots les avantages que tu pourrais mettre en avant te concernant par rapport aux autres assistantes maternelles ?
    Laetitia COVELLI: Je ne sais pas si je suis meilleure qu'une autre assistante maternelle mais je mets tout mon cœur dans mon travail et donne toute ma tendresse aux enfants qui d'ailleurs me le rendent bien. Nous faisons chaque jour des activités différentes. je suis inscrite au babygym et au relais des assistantes maternelles (RAM) et j'ai la chance d'avoir un parc pour enfant à 200 mètres de mon domicile.

    Je suis véhiculé et les promenade au parc Phoenix et au bord de mer sont un plus pour les enfants. Si les parents  le désire je peux faire les repas avec des plats frais et variés et des compotes maisons.


    Anne: Comment fait, selon toi, une assistante maternelle agréée pour se faire connaitre ?
    Laetitia COVELLI: Les parents peuvent se procurer la liste de toutes les assistantes maternelles à la mairie. J'y suis biensur inscrite.
    Le bouche à oreille est aussi très efficace et m'a souvent permis de trouver des gardes d'enfants. Une bonne assistante maternelle est très recherchée et cela rassure toujours les parents. Il y a beaucoup de stress à laisser les petits à une inconnu. Mes anciens employeurs me font beaucoup de pub auprès de leur amis, famille ou collègues.

    Anne: Je te remercie laetitia pour ces quelques explications. En conclusion, tu ajouterais quoi? Allez, profite en, si dans nos lecteurs il y a des parents qui recherchent une nounou tu as le droit à ton moment de pub ;-)
    Laetitia COVELLI: Pour conclure, j'exerce mon métier avec beaucoup de passion. Je suis douce et patiente. Les enfants ne s'ennuient jamais.
    Il y a tous les jours une sortie ou une activité différente.
    Tous  les parents ont étés ravis de me confier leur bébé
    Alors, n' hésitez pas à me contacter...
     

    Merci Laetitia pour ces moments partagés ensemble. Si vous souhaitez connaitre un peu lus Laetitia, je vous invite à consulter sa page.

    A bientôt

    Anne HEYSER

  • Quel tarif pour votre assistante maternelle

     

    Déterminer le tarif de l’assistante maternelle

     

    Vous avez trouvé une assistante maternelle pour votre bout de chou, mais elle réclame un salaire horaire qui vous semble élevé. Comment le savoir? Comment déterminer si le tarif de l’assistante maternelle agréée est correct ?

    Quel est le tarif minimum des assistantes maternelles agréée ?

    Au 1er Janvier 2016, le salaire minimum d’une assistante maternelle est 2,72 € bruts par heure  soit 1/8e de 2,25 SMIC, le SMIC est de 9,67 € BRUTS depuis le 1/1/2016. En net cela représente 2,09 € (2,04 € pour le Haut-Rhin, le Bas-Rhin et la Moselle).

    Comment prendre en compte les tarifs pratiqués par les assistantes maternelles autour de vous ?

    Le tarif de l’assistante maternelle varie suivant les villes et les quartiers et dépend évidemment des solutions de garde alternatives existantes et du nombre d’assistantes maternelles agréées.

    Les salaires ci-dessous sont ceux généralement constatés. Ils peuvent toutefois varier suivant l’expérience de l’assistante maternelle.

    • Nice et environs : entre 3 et 4,5 h de SMIC/jour
    • Grandes villes : entre 3 et 4,5 h de SMIC/jour
    • Petites villes : entre 2,5 et 4,5 h de SMIC/jour
    • Zones rurales : entre 2,25 et 3,5h de SMIC/jour.
    Pour savoir quel est le tarif des assistantes maternelles dans votre commune, vous pouvez vous adresser à la PMI, au RAM (Relais d’assistantes maternelles)  de votre commune ou interroger les parents autour de vous. Vous pouvez aussi bien évidemment comparer les tarifs demandés par les assistantes maternelles agréées que vous rencontrerez lors d'un entretien d’embauche.

    Que faire si le tarif de l’assistante maternelle vous parait trop élevé ?

    Avant de conclure sur le montant du salaire demandé, si celui-ci est plus élevé que la moyenne, posez les questions suivantes :

    – si le courant est bien passé entre vous et l’assistante maternelle agréée et surtout entre votre enfant et sa future nounou, cela ne vaut-il pas le coup de faire un effort financier si vous le pouvez ?

    – si votre assistante maternelle demande un salaire plus élevé que la moyenne, c’est peut être qu’elle a des talents spéciaux ou des compétences particulières qui le justifient ? Elle peut avoir 20 ans d’expérience, un diplôme spécialisé dans la petite enfance, être formée à des pédagogies spécifiques type Montessori ou Pikler, proposer des activités pédagogiques ou artistiques nombreuses et variées, ou encore pratiquer le ménage écologique ou le massage des bébés ou tout simplement avoir un lieu d'accueil exceptionnel avec un équipement complet pour les enfants de tous age. L'assistante maternelle a une chambre particulière pour le repos des enfants...

    - N'hésitez pas à demander de consulter le livre d'accueil de l'assistante maternelle agréée, cette consultation vous permettra de vérifier la "fidélité" des parents chez la nounou gage de sérieux. Une nounou qui change souvent de parents doit vous alerter et vous interroger sur les motifs de ce "tournever". D'autres parents, comme vous, ont peut-être accepté de payer plus cher la nounou pensant avoir "la nounou d'enfer" mais être très vite déçu et décider de changer...

    – enfin, quel est l’impact de ce supplément de salaire sur le coût de l’assistante maternelle agréée pour vous ?

    Il est possible qu’une partie du "surcoût" provoqué par un tarif d’une assistante maternelle agréée plus élevé que d’autres soit en grande partie absorbé par l’aide Libre choix du mode de garde ou par le crédit d’impôts Garde d’enfants !

    Quel est le salaire journalier maximum de l’assistante maternelle ?

    Pour bénéficier des aides de Pajemploi et de la CAF, le salaire journalier BRUT de votre assistante maternelle agréée (en 2016) ne doit pas dépasser le plafond PAJE 5 X le SMIC horaires, soit 5 x 9,67 € = 48,35 € bruts par jour (soit 37,08 € nets hors Alsace Moselle).

    Vous devez donc vérifier que le tarif de l’assistante maternelle agréée en 2016 multiplié par le nombre d’heures travaillées chaque jour par votre assistante maternelle, est inférieur à ce montant de 48,35 € bruts.

    Voir la fiche sur le plafond Pajemploi (salaire maximum d’une assistante maternelle par jour d’activité)

    Point important et non des moindres, pour bénéficier des différentes aides votre assistante maternelle DOIT être agréée, vérifiez ce point en demandant de voir le document officiel d'agréement et vérifiez sa validité. En cas de doute, n'hésitez pas à demander des informations à la PMI de votre ville.

     

  • Comment déclarer votre assistante maternelle agréée à PAJEMPLOI

    Vous confiez votre enfant à une assistante maternelle agréée vous n'avez pas lechoix vous devenez son employeur.
    A ce titre, vous devez la déclarer au centre national Pajemploi. Lors de votre première déclaration de salaire, les coordonnées de votre salariée seront automatiquement enregistrées. Avant de pouvoir enregistrer votre salariée, vous devez demander le "complément de libre choix du mode de garde" (CMG) de la Prestation d’accueil du jeune enfant (Paje) à votre Caisse d'Allocation Familialle. Vous serez alors immatriculé comme employeur au centre national Pajemploi et vous obtenez un numéro d’employeur qui vous servira pour déclarer votre salariée et sa rémunération.

    Ainsi, lors de la première déclaration de salaire à Pajemploi, vous devez renseigner toutes les coordonnées de votre salariée :

    • nom et prénom,
    • adresse,
    • numéro de Sécurité sociale,
    • date d’agrément.

    Vous n’avez pas de déclaration préalable à l’embauche à effectuer.

    Si vous embauchez une nouvelle salariée, vous n’aurez pas à informer le centre national Pajemploi. Vous indiquez simplement ses coordonnées sur votre déclaration de salaires.

     

    Vous déclarez les salaires directement en ligne sur le site du Centre national Pajemploi à l’aide des identifiant et mot de passe provisoires qui vous ont été communiqués. Si votre assistante maternelle agréée exerce dans une Maison d’assistantes maternelles (Mam), vous la déclarez de la même manière.Vous déclarez les salaires directement en ligne sur le site du Centre national Pajemploi à l’aide des identifiant et mot de passe provisoires qui vous ont été communiqués. Si votre assistante maternelle agréée exerce dans une Maison d’assistantes maternelles (Mam), vous la déclarez de la même manière.

     

  • Interview d'une assistante maternelle agréée: Jennifer LECABLE

    Anne: Bonjour Jennifer, tu es mère et assistante maternelle agréée à st laurent du var depuis de longues années, peux tu en quelques mots nous parler de toi?
    Jennifer LECABLE: Bonjour à tous, je suis une maman de 30 ans ayant deux filles de 18 mois et 5 ans et demi. Cela fait 5 ans que nous sommes sur st Laurent du Var dans un appartement 3 pièces refait entièrement à neuf et àux normes de sécurité. Je fais beaucoup de sorties dans les jardins publics ainsi qu'au bord de mer ou différents parcs de la région (parc Phoenix, ludiparc, Alpha loup, vaugrenier ...). 

    Anne: Tu donnes l'impression d'une personne passionnée par son métier et en particulier par les enfants. Pour toi, comment gérer à la fois son métier d'assistante maternelle agréée et de mère
    Jennifer LECABLE: Cela s'est fait naturellement, j'ai commencé quand lissandra avait 2 mois et Laura me demandait depuis un moment de garder des enfants pour qu'il y ait pleins d'enfants à la maison. Du coup ça se passe très bien, elles savent qu'à l'accueil des enfants maman travaille et tout le monde à sa place dans la maison.

    Anne: Que faut-il pour être une "nounou d'enfer" selon toi ?
    Jennifer LECABLE: Etre passionnée, donner tout ce que l'enfant a besoin, amour, attention, jeux, sommeil... Si on respect le rythme des enfants et qu'on leur donne tout cela ils nous le rendent à 100%.
    Anne: Aujourd'hui il est compliqué de trouver des enfants à garder. Le métier d'assistante maternelle agréée est directement touché par la montée du chômage et le nombre incessant de nouvelles assistantes maternelles qui font ce métier. Malgré tout, on constate que certaines d'entre vous n'ont plus de disponibilité alors que d'autres recherchent désespérément des enfants à garder car elles n'en n'ont aucun. Selon toi, qu'est-ce qui fait la différence dans le choix des parents pour l'une ou l'autre assistante maternelle?
    Jennifer LECABLE: Les parents recherchent une nounou qui leur ressemble, le feeling, la confiance et ce que l'on propose comme activités, organisation et respect du rythme de l'enfant y sont pour beaucoup dans leur choix.  Ensuite pour ma part j'ai décidé de travailler en horaires atypiques ainsi que le samedi pour élargir les possibilités. Jusqu'à ce jour Ca a bien fonctionné puisque j'ai toujours été complète.
    Anne: Penses tu que l'augmentation continue de nouvelles assistantes maternelles agréées par le Conseil Général est une bonne chose ?
    Jennifer LECABLE: Oui et non, je suis passée par la et j'ai eu la chance de devenir assistante maternelle car pour moi il apparaît clairement que c'est ma vocation. Je suis très épanouie dans ce que je fais. Maintenant je pense qu'il faudrait qu'il y ait plus de contrôle sur les agréments en fonction de la motivation des personnes, ce n'est pas un métier pour rester à la maison et faire de la garderie, c'est un travail à plein temps qui demande beaucoup d'attention. 

    Anne: Une assistante maternelle agréée est sous la responsabilité de la PMI. Comment cela se passe t il, as tu des compte à rendre et que dirais tu aux parents qui nous lisent sur les relations avec les organismes d'état ?
    Jennifer LECABLE: Pour ma part tres tres bien, je suis franche et je n'ai aucun soucis vis à vis des visites de la puéricultrice. Au contraire cela est pour moi gratifiant de montrer comment est mon organisation et comment je travaille.

    Anne: Ta présence sur le site de www.nounou-saintlaurentduvar.fr apporte t'elle un plus dans ta recherche et dans la reconnaissance de ton métier?
    Jennifer LECABLE: J'ai eu quelques appels par rapport au site donc oui il m'apporte un plus. La reconnaissance je l'ai surtout de la part des enfants que j'accueillent et des parents que je côtoie tous les jours 
    Anne: Combien as tu payé pour avoir ta page sur le site www.nounou-saintlaurentduvar.fr  ?
    Jennifer LECABLE: Rien du tout, et j'en suis très satisfaite, j'ai pu rencontrer des collègues formidables et je trouve le site très bien conçu.

    Anne: Conseillerais tu à tes collègues d'ouvrir une page sur le site www.nounou-saintlaurentduvar.fr ?
    Jennifer LECABLE: Bien sûr !! Ca nous donne une chance de plus !!

    Anne: Je te remercie Jennifer pour ces quelques phrases. En conclusion, tu ajouterais quoi? Allez, profite en, si dans nos lecteurs il y a des parents qui recherchent une nounou tu as le droit à ton moment de pub ;-)
    Jennifer LECABLE: Je dirais juste qu'il ne faut pas faire de préjugé sur un nom ou une photo (on ne peut pas être toute photogénique lol) mais il faut se faire son opinion en rencontrant les personnes. Moi je conseille toujours àux parents de rencontrer plusieurs assistantes maternelles pour avoir des points de comparaison sur la nounou idéale que l'on peut se faire. La confiance, le feeling et la franchise sont des poins importants. Apres ce qu'apporte l'assistante maternelle en activités est un plus.
     
    A bientôt pour un nouveau reportage
    Anne HEYSER
    @NounouSlv

  • Rupture d'un contrat de travail: les documents à remettre

    Les documents de fin de contrat

     

    Quels que soient la nature du contrat de travail et le motif de la rupture, vous devez obligatoirement remettre à votre salariée plusieurs documents de fin de contrat.

     

    À l'expiration du contrat de travail, (CDI ou CDD) quel que soit le motif de la rupture, et même si celle-ci intervient au cours de la période d'essai, vous remettez à votre salariée pour lui permettre de justifier de son activité à votre service :

    - Le certificat de travail

    - L’attestation employeur (Pôle emploi)

    - Le reçu pour solde de tout compte

     

    Le certificat de travail

    Le certificat de travail permet à votre salariée de prouver qu’elle est libre de tout engagement et de postuler ainsi auprès d’un autre employeur. Il lui permet également de faire valoir ses droits auprès de Pôle emploi. Lorsque le contrat de travail prend fin, vous devez fournir à votre Assistante Maternelle, son certificat de travail sous peine de sanctions financières (amende, dommages et intérêts).

     
    Un « modèle de certificat de travail » est disponible en téléchargement. La date d’entrée, c’est la date d’entrée de l'assistante maternelle agréée à votre service, période d’essai comprise et la date de sortie correspond à la date de fin de contrat, préavis inclus même s’il n’a pas été travaillé.
     

    L’attestation employeur (Pôle emploi)

    À la rupture du contrat de travail, vous devez compléter une attestation employeur (Pôle emploi) et en remettre un exemplaire papier à votre salariée pour qu’elle fasse valoir ses droits à l'assurance chômage. Cette attestation contient, notamment, des informations relatives à l’emploi occupé (durée, rémunération, motif de la rupture…). C’est à partir de ces informations que seront déterminés la durée et le montant de son indemnisation.

    Pôle emploi vous permet de remplir directement en ligne l'attestation employeur. Pour accéder à la saisie en ligne de ce document, vous devez préalablement créer votre espace en ligne sur Pôle emploi. Pensez à vous munir de votre numéro employeur pajemploi.

     

    Le reçu pour solde de tout compte

    Le reçu pour solde de tout compte est un document écrit dans lequel vous faites l’inventaire des sommes versées à votre assistante maternelle agréée lors de la rupture de son contrat de travail (indemnité compensatrice de congés payés, indemnité de rupture, indemnité de préavis et régularisation du salaire mensualisé). Votre assistante maternelle agréée, en signant le reçu pour solde de tout compte, reconnaît, avoir perçu l’intégralité des sommes qui y sont mentionnées.

    Un « modèle de reçu pour solde de tout compte » est disponible en téléchargement.

     

    Attention, pensez à conserver un exemplaire de chaque document remis à votre assistante maternelle agréée.

     

     

    Lire la suite